ColdplayCorner - Portail Francophone sur le groupe Coldplay

Recherche de Chansons

Don't Panic (2001)

Publication : 21 Mars 2001
Producteurs : Coldplay, Ken Nelson
Maison De Disque : Parlophone/EMI
Enregistrement : Parr Street Studios, Liverpool et Rockfields Studios, Galles (1999)
Couverture: Dennis Stock


Tracklist:
1. Don't Panic
2. You Only Live Twice (live from Norway)
3. Bigger Stronger (live from Norway)


Don't Panic est une chanson écrite et enregistrée par le groupe anglais de rock alternatif Coldplay. Intitulée à l'origine Panic, la plus ancienne version connue de la chanson date de 1998, interprétée en live lors du premier concert du groupe la même année. Elle comportait à la base une mélodie différente et a été incluse dans le deuxième EP du groupe, The Blue Room.

Le morceau a été reproduit par Coldplay et le producteur britannique Ken Nelson pour le premier album studio du groupe, Parachutes. Après le succès des sorties en 2000, Coldplay et leur maison de disques Parlophone ont estimé que l'album avait été suffisamment exposé au Royaume-Uni. Ainsi, la décision de sortir un quatrième single serait pour les régions qui n'avaient pas encore étaient conquises par les hits Yellow et Trouble. Et la décision a été prise pour Don't Panic, qui était à l'époque le titre préféré du public. Le single est sorti dans certaines régions européennes, et le Royaume-Uni n'a reçu qu'une édition promo. L'accueil critique de la chanson est généralement positif.

Origines et production

Don't Panic a vu le jour alors que Coldplay en était encore à ses débuts. À l'époque, le groupe avait écrit 10 chansons, dont une première version de Don't Panic, et l'a utilisée pour recruter Will Champion le batteur du groupe. Elle s'appelait à l'origine Panic, et était l'une des six chansons jouées lors du premier concert de Coldplay en 1998 au Laurel Tree de Camden.

Finalement, le titre est devenu Don't Panic. La version originale du titre a été enregistrée en 1999, différente de celle qui figure dans Parachutes. Tout d'abord, le chanteur Chris Martin joue du piano pendant le pont. De plus, il y a une introduction déformée par le larsen. En général, la mélodie est différente, et les paroles sont un compte rendu d'une "soirée légèrement désastreuse que Chris avait passée à divertir une jeune femme appelée Alice Hill". Cette version a été incluse dans le EP The Blue Room, sorti en octobre 1999.

Pour le premier album studio Parachutes, le producteur Ken Nelson a re-produit Don't Panic. Le morceau a été enregistré en direct, comme beaucoup d'autres morceaux figurant sur l'album. Le guitariste Jonny Buckland a enregistré deux fois ses guitares overdubées, et a utilisé des parties des deux lors du mixage.

Le groupe a subtilement utilisé la guitare acoustique, la batterie et la basse, ainsi qu'un orgue à pompe. La chanson a été enregistrée aux Rockfield Studios, au Pays de Galles, et au Parr Street Studio, à Liverpool.

Don't Panic est le morceau d'ouverture de Parachutes. Une chanson à base de guitare, elle commence par une guitare électrique grattée, suivie d'autres lignes de guitare, puis du chant.

Sortie et réception

Le groupe avait prévu de sortir Don't Panic comme quatrième single de Parachutes. Cependant, il a été abandonné après avoir jugé que trois singles étaient suffisants pour un album. Après les sorties réussies des singles de l'album en 2000, le groupe a pensé que Parachutes avait obtenu suffisamment de visibilité dans des régions importantes du Royaume-Uni. Lorsqu'ils ont décidé de sortir un quatrième single, ce serait pour des pays encore non surexposés aux singles à succès Yellow et Trouble. Alors le choix de Coldplay et leur maison de disques, Parlophone, s’est porté sur Don't Panic, qui était à l'époque le favori du public. Le single est finalement sorti le 19 mars 2001 dans certaines régions d'Europe.

Le single est accompagné des titres live You Only Live Twice, chanson thème du cinquième film de James Bond du même nom, et Bigger Stronger, chanson extraite de Safety premier EP du groupe ; ces titres live ont été enregistrés lors de leur performance au Rockefeller Music Hall en Norvège.

Don't Panic est apparu sur l'album compilation britannique Now That's What I Call Music ! 48. Comme d’autres chansons de son répertoire, le groupe a refusé plusieurs offres d'utilisation de Don't Panic pour des campagnes promotionnelles.

En 2001, une reprise dansante de Don't Panic a été publiée par Logo avec Dawn Joseph.

En 2002, la chanson a figuré dans le film de comédie dramatique Igby Goes Down, et est ensuite apparue sur l'album de la bande originale du film, sorti le 25 février 2003 par Spun Records.

Toujours en 2003, la chanson figure également sur l'album live Live 2003 de Coldplay.

En 2004, le groupe a rejeté une offre de plusieurs millions d'euros de Diet Coke et Gap pour utiliser Don't Panic et Trouble, une autre chanson figurant dans l'album. Le groupe a demandé à Phil Harvey, son manager de l'époque, de ne pas leur soumettre de telles offres car "une discussion pourrait mener à un compromis". Malgré cela, la chanson a été utilisée dans de nombreuses campagnes promotionnelles et a figuré dans plusieurs films et séries télévisées.

En 2004, elle figure sur le film de comédie romantique Garden State ; le réalisateur Zach Braff a trié sur le volet des chansons, dont Don't Panic, pour l'album de compilation du film, Garden State : Music from the Motion Picture.

La chanson a également figuré dans le premier épisode de la série télévisée Rescue Me de FX ainsi que dans l'épisode pilote de la série éphémère Odyssey 5. En outre, la chanson a figuré dans l'épisode neuf de la première série de la série télévisée britannique Sugar Rush en 2005. Pendant la tournée A Rush of Blood to the Head Tour du groupe en 2003, Don't Panic contenait une introduction entièrement différente. En outre, Chris jouait de la guitare électrique et Jonny en solo d'harmonica pendant le pont. Il jetait régulièrement l'harmonica dans la foule après le solo.

Critiques

Les critiques ont été positives envers la chanson. MacKenzie Wilson, dans sa critique de Allmusic, note : "Les penchants indie rock de Coldplay sont également évidents, notamment sur des chansons comme Don't Panic et Shiver."
Dans la critique de Pitchfork Media, Spencer Owen écrit : "Cette ouverture feutrée et rêveuse contient le refrain en fausset de Martin, 'We live in a beautiful world', qui semble résumer le sentiment général du disque."
Robert Christgau a affirmé que, avec Yellow, la chanson était l'une des deux seules bonnes de tout Parachutes.
Le critique Adrian Denning, dans sa critique de l'album, complimente : "Le chant et la guitare sont tous deux d'une beauté absolue. C'est une chanson pour se consoler, se réconforter, être tranquillement impressionné par".
David DeVoe de Hybridmagazine.com écrit : "C'est une chanson merveilleuse qui fait écho à la promesse de ce qui est à venir sur le reste du disque. 'Don't Panic' est rempli d'excellentes tonalités de guitare et d'un back beat groovy, et j'adore la façon dont la chanson se termine."

Plus dans cette catégorie : « Trouble (2000) In My Place (2002) »

S'identifier