ColdplayCorner - Portail Francophone sur le groupe Coldplay

Recherche de Chansons

A Rush of Blood to The Head (2002)

Formats:

Format CDFormat VinyleFormat K7

Label:

Parlophone RecordsEMI RecordsCapital Records

Digital Booklet:

Format CD

Date de Sortie: 26 Août 2002
Production: Ken Nelson, Coldplay
Enregistrement: D'octobre 2001 à mai 2002
Genre: Rock Alternatif
Durée: 54:12
Couverture/Pochette: Sølve Sundsbø

Tracklist:

01. Politik
02. In My Place

03. God Put A Smile Upon Your Face

04. The Scientist

05. Clocks

06. Daylight
07. Green Eyes
08. Warning Sign
09. A Whisper
10. A Rush Of Blood To The Head
11. Amsterdam


SINGLES

God Put A Smile Upon Your Face (2003)
Clocks (2003)
The Scientist (2002)
In My Place (2002)


A Rush of Blood to the Head est le deuxième album studio du groupe de rock britannique Coldplay. Il est sorti le 26 août 2002 chez Parlophone au Royaume-Uni, et un jour plus tard chez Capitol Records aux États-Unis. L'album a été produit par le groupe et Ken Nelson, et utilise davantage la guitare électrique et le piano que son prédécesseur.

L'enregistrement de l'album a commencé après que le groupe a atteint une popularité mondiale avec la sortie de son premier album Parachutes (2000), et l'un de ses singles en particulier, Yellow L'album s'est classé en tête du UK Albums Chart dès sa première semaine de sortie au Royaume-Uni, et est devenu le huitième album le plus vendu du 21e siècle au Royaume-Uni. L'industrie phonographique britannique (BPI) a depuis certifié l'album 10× platine pour ses ventes cumulées de plus de 3 millions d'unités au Royaume-Uni, tandis que plus de 17 millions d'exemplaires ont été vendus dans le monde entier. L'album a produit les tubes In My PlaceThe Scientist et ClocksGod Put A Smile Upon Your Face est également sorti, mais a eu beaucoup moins de succès.

A Rush of Blood to the Head a été acclamé par la critique et le groupe a reçu trois Grammy Awards pour l'album : le Grammy 2003 du meilleur album alternatif, qui était la deuxième victoire consécutive du groupe, le Grammy 2003 de la meilleure performance rock avec la chanson In My Place, et le Grammy 2004 du disque de l'année avec la chanson Clocks.
En 2020, l'album a été classé 324 sur la liste des "500 plus grands albums de tous les temps" de Rolling Stone. Il figure également parmi les dix albums nominés pour le meilleur album britannique des 30 dernières années aux Brit Awards en 2010, mais perd finalement face à (What's the Story) Morning Glory ? d'Oasis.
La même année, il fait partie des dix couvertures d'albums classiques d'artistes britanniques commémorées sur un timbre-poste britannique émis par la Royal Mail. Des auteurs et des critiques ont salué A Rush of Blood to the Head comme l'un des meilleurs albums du 21e siècle.

Élaboration de l'album

Début des enregistrements avec "In My Place"

Coldplay a commencé à enregistrer A Rush of Blood to the Head à Londres le 17 septembre 2001, mais a ensuite déménagé à Liverpool, où ils avaient enregistré certaines des chansons de leur premier album Parachutes (2000). Le chanteur Chris Martin a déclaré qu'une fois sur place, ils étaient "devenus obsédés par l'enregistrement". In My Place a été la première chanson enregistrée pour l'album et celle que le groupe a publiée en tant que premier single de l'album, car c'est la chanson qui leur a donné envie de faire un deuxième album. Elle leur a permis de tenir le coup et de penser qu'ils pouvaient encore écrire des chansons, après une période étrange où ils ne savaient pas vraiment ce qu'ils faisaient trois mois après le succès de Parachutes.

Le morceau d'ouverture Politik a été enregistré deux jours après les attentats du 11 septembre 2001. dans une interview de Chris Martin, le chanteur du groupe déclare "J'ai écrit la chanson le 11 septembre et nous l'avons enregistrée le 13 septembre. Nous étions tous, comme tout le monde, je suppose, un peu confus et effrayés. J'ai quitté la tournée et je me suis reposé pendant un ou deux jours. Mais ensuite, je recommence à avoir des fourmis dans les jambes. Je veux écrire des chansons et faire des choses, parce qu'on ne sait jamais ce qui peut arriver " Le groupe a écrit plus de vingt chansons dans les mois qui ont suivi pour l'album et certaines d'entre elles, dont In My Place et Animals, ont été interprétées en live lors des tournées de promotion de Parachutes Le titre de l'album a été révélé par un message sur le site officiel du groupe.

Lors des premières sessions d'enregistrement à Liverpool, Chris et le guitariste Jonny Buckland travaillent seuls, et seulement le week-end. Chaque lundi, ils présentaient les idées de chansons qu'ils avaient développées à leurs collègues Alors que A Rush of Blood to the Head était presque terminé, Chris est entré en studio tard un soir et a écrit un riff au piano qu'il a déclaré "être sorti tout seul". Le groupe a reconnu que cette première version de la chanson, qui deviendrait Clocks, était spéciale la première fois que Chris la leur a jouée. Estimant qu'il était trop tard pour inclure la chanson sur l'album, ils ont enregistré une version démo et l'ont incluse sur un CD intitulé "Songs for #3", contenant des morceaux inachevés sur lesquels ils avaient l'intention de travailler pour leur troisième album studio.

En juin 2002, le groupe avait terminé A Rush of Blood to the Head, mais pensait que leur résultat sonnait "nul" et a conclu un accord avec le label pour reporter la sortie de l'album jusqu'à ce qu'ils soient complètement satisfaits Par la suite, de nombreuses chansons ont été écartées parce qu'elles sonnaient comme si elles auraient pu se trouver sur ParachutesChris a affirmé que cela aurait été inintéressant : "Cela aurait montré que nous étions heureux de nous asseoir sur ce que nous avions accompli, ce qui n'est pas le cas. Pour nous, il était important de progresser et d'essayer d'améliorer nos capacités en tant que musiciens". Ces ambitions ont mis le groupe à rude épreuve : "Parfois, les séances de répétition se terminaient brusquement et un ou plusieurs membres de Coldplay menaçaient de quitter le groupe".

Conclusion de l'abum autour de "Clocks"

Après avoir été la tête d'affiche du festival de Glastonbury en 2002, Coldplay est retourné en studio et a travaillé sur certains titres du CD "Songs for #3" qu'ils avaient produit auparavant. Phil Harvey, le manager du groupe, a entendu Clocks et leur a demandé expressément de la retravailler immédiatement : "Non, vous devez faire cette chanson maintenant parce que vous parlez 'dans les paroles' d'urgence, et vous parlez de garder cette chanson en réserve. Cela n'a pas de sens."

Clocks rentre dans la liste Rolling Stones des 500 plus grandes chansons de l’histoire.

Composition

La production de l'album a commencé rapidement avec l'écriture du titre Politik, une chanson considérée comme un reflet du monde de l'époque, qui a donné au groupe une nouvelle perspective sur leurs vies et la société. De nombreuses paroles de chansons de l'album sont fortement liées au thème de l'urgence. Chris a déclaré que les chansons précédentes étaient plus détendues car ils étaient dans un état d'esprit confortable : "Il y a peut-être un peu plus d'urgence dans certaines de ces chansons. Et cela vient de tous les endroits où nous sommes allés et de toutes les choses que nous avons vécues". Martin a expliqué. En relation avec le thème de l'urgence, Martin a également déclaré que le titre de l'album signifie "faire quelque chose sur un coup de tête".

Plusieurs chansons de l'album abordent les thèmes de l'amour et des relations. Ces morceaux sont basés sur la réalité, mais selon Chris, ils ont été écrits avec une touche de fiction : "Les chansons sont comme des contes de fées : elles ont un début et une fin et vous pouvez faire en sorte que tout fonctionne parfaitement. La vraie vie ne fonctionne pas comme ça".

L'album comprend des ballades et des chansons acoustiques avec un usage intensif de la guitare et du piano. Le "rock épique" à la U2 du morceau d'ouverture de l'album Politik, le piano de Clocks, les guitares fortes de A Whisper, et la guitare inspirée du country rock de Warning Sign ont été perçus comme une extension de la gamme musicale du groupe.

Chris a également déclaré que le titre de l'album était un hommage à l'auteur-compositeur-interprète américain Johnny Cash, qu'il considérait comme l'un des "plus grands ... hommes n'ayant que des guitares". Le titre de l'album parle des incertitudes de la vie.

Selon Chris, la chanson Green Eyes a été composée pour deux personnes : Une "amie américaine" (supposée être une femme désirée par Chris), et Jonny Buckland, un autre membre du groupe.

Couverture/Pochette

La pochette de l'album A Rush of Blood to the Head a été conçue par le photographe Sølve Sundsbø. Sundsbø avait été engagé par le magazine de mode Dazed & Confused à la fin des années 1990 pour réaliser un cliché avec une "touche technologique, quelque chose de tout blanc", selon ses propres dires. En tant qu'artiste, Sundsbø a tenté de réaliser une œuvre originale unique, en créant un cliché qui n'avait jamais été vu auparavant ; il a suggéré de prendre des photos à l'aide d'un scanner tridimensionnel - utilisé pour mesurer la taille des têtes pour les casques des avions de chasse de l'USAF - afin de concrétiser sa vision.

Le modèle pour les prises de vue, nommé Mim, portait un maquillage entièrement blanc, ainsi qu'une cape en sergé de couleur, afin de produire esthétiquement les résultats optimaux et souhaités. Le scanner n'ayant pas pu identifier correctement certaines des couleurs de la cape, celles-ci ont été remplacées par des pointes numériques, et la tête de l'image a été coupée car la machine ne pouvait pas scanner plus d'une trentaine de centimètres de hauteur à la fois. Au début, Sundsbø avait des sentiments mitigés à propos de l'image, déclarant que lorsqu'il a vu le résultat pour la première fois, il était terrifié. "Je la trouvais si belle, mais j'étais sûr que le magazine ne la publierait jamais". Le rédacteur en chef du magazine a cependant adoré l'image et l'a finalement présentée dans l'une de ses publications.
Après avoir vu l'image dans une publication du magazine, Chris a demandé à Sundsbø l'autorisation d'utiliser l'image pour la couverture de A Rush of Blood to the Head. Pour les singles de l'album, Chris a demandé à Sundsbø de lui donner des idées ; Sundsbø a suggéré de scanner la tête de chaque membre du groupe.

Le livret de l'album ne contient que deux photos : une avec Coldplay dans un lieu qui, selon les rumeurs, serait une forêt, et une avec le groupe dans un studio d'enregistrement.

Sortie

A Rush of Blood to the Head est sorti le 26 août 2002 chez Parlophone au Royaume-Uni, et un jour plus tard, le 27 août 2002, chez Capitol Records aux États-Unis. L'album était terminé et prêt à être remis à la maison de disques et à sortir en juin 2002, cependant, après avoir enregistré une démo de Clocks destinée au troisième album, le groupe a retardé la sortie de deux mois pour leur permettre d'en faire un morceau fini et de l'inclure dans A Rush of Blood to the Head. Capitol a sorti une version remastérisée de l'album en 2008 sur un disque vinyle de 180 grammes dans le cadre de sa série "From the Capitol Vaults".

Accueil et critiques

À sa sortie, A Rush of Blood to the Head a reçu des avis très positifs de la part des critiques de l'époque. Le site web spécialisé dans les critiques Metacritic rapporte un score normalisé de 80 sur 100 basé sur 25 critiques, indiquant "des critiques généralement favorables", ce qui fait de A Rush of Blood to the Head l'album de Coldplay le mieux noté sur le site web jusqu'à la fin de l'année 2023.

Alexis Petridis du journal The Guardian a écrit que la nouvelle assurance du groupe est omniprésente... la timidité de Parachutes n'est nulle part présente. Il conclut : "On dirait un album prêt à affronter le monde, et à gagner".

Kelefa Sanneh du New York Times a fait l'éloge de l'album, commentant qu'il s'agit de "l'un des meilleurs albums de l'année" et le décrivant comme "plus clairsemé, plus étrange et même plus accrocheur que son prédécesseur".

Rob Sheffield de Rolling Stone a déclaré que "A Rush of Blood to the Head est un album plus nerveux, plus audacieux et tout à fait surprenant", ajoutant que "là où Parachutes était le journal maladroit d'un adolescent tendu, A Rush of Blood sonne plus comme celui d'un groupe ayant la confiance de tester ses propres limites".

Ted Kessler de NME a fait l'éloge de l'album, le qualifiant d'"album d'une beauté naturelle exceptionnelle, un travail organique et sain".

MacKenzie Wilson de AllMusic a fait écho aux commentaires ci-dessus, en disant qu'il s'agissait d'un "album fort". Wilson, qui complimente Chris pour son falsetto "aiguisé" et sa "voix envoûtante" et Jonny pour son "travail de guitare fascinant", note que "même si le groupe est encore dans la mi-vingtaine, il a fait un album incroyable".

Emma Pearse du journal américain The Village Voice a les mêmes sentiments, déclarant que l'album est "un peu plus nerveux, plus tranchant et plus conversationnel" comparé à Parachutes.

A l'inverse, Robert Christgau a donné à l'album une mention honorable d'une étoile ((1-star Honorable Mention)) et a plaisanté "Laissez Green Eyes le larguer pour de bon et nous verrons combien de temps il fredonnera dans le vide".

En 2012, l'album a été classé 466 sur la liste des 500 plus grands albums de tous les temps de Rolling Stone, son classement passant à 324 dans la mise à jour de 2020.

En 2013, l'album est arrivé en tête d'un sondage de la BBC Radio devant Hopes and Fears de Keane, Rio de Duran Duran et The Dark Side of the Moon de Pink Floyd. Il a également été inclus dans les 1001 albums que vous devez écouter avant de mourir.

Performances commerciales

A Rush of Blood to the Head s'est classé en tête des ventes dans 11 pays du monde. Il a débuté à la première place du classement britannique des albums en se vendant à 273 924 exemplaires.

L'industrie phonographique britannique (BPI) a depuis certifié cet album 10× disque platine pour des ventes cumulées de plus de 3 millions d'exemplaires.

Avec la sortie ultérieure de Clocks et de The Scientist, l'album a passé plus d'un an dans le classement. A Rush of Blood to the Head a été placé en septième position sur la liste des 20 albums les plus vendus au Royaume-Uni au cours du 21e siècle, publiée par le journal britannique Music Week.

En Juillet 2011, A Rush of Blood to the Head est remonté de la 176e place à la 44e place du classement des meilleures ventes de disques au Royaume-Uni.

En octobre 2021, l'album s'est vendu à plus de 3 millions d'exemplaires au Royaume-Uni, ce qui en fait l'album studio le plus vendu de Coldplay. Il s'agit du dixième album le plus vendu du 21e siècle.

Aux États-Unis, A Rush of Blood to the Head a été la première incursion de Coldplay dans le top 5 avec 144 000 exemplaires vendus au départ, soit plus que son prédécesseur, Parachutes, qui avait débuté à la 189e place en décembre 2000A Rush of Blood to the Head a débuté à la première place du Canadian Albums Chart, avec 28 200 exemplaires vendus au cours de la première semaine.

L'album a été certifié 4 fois disque de platine par l'Association de l'industrie canadienne de l'enregistrement pour des ventes de plus de 400 000 exemplaires et 7 fois disque de platine par l'Association australienne de l'industrie de l'enregistrement pour des ventes de plus de 490 000 exemplaires.

Plus dans cette catégorie : « Parachutes (2000) X&Y (2005) »

S'identifier