A+ A A-

Coldplay à Amman: un concert hors du temps

© R42 (Matthew Miller) © R42 (Matthew Miller)

Quelquefois, un concert devient tellement énorme qu’il commence à ressembler un événement culturel majeur, mais là il s’agissait d’un truc totalement différent.

Les gars sont passé de remplir des stades tout autour du monde à se produire dans un ancien lieu saint devant uniquement 600 fans, mais en faisant cela, ils prennent position et espèrent que cela aura un impact global.

NINTCHDBPICT000542503717

Le lieu en lui-même, la Citadelle d’Amman en Jordanie, semble être un peu trop impressionnant pour cela, mais dans un spectacle rempli de tubes internationaux et de morceaux tout aussi accrocheurs extraits de leur 8ème album, le groupe des 4 anglais était à la hauteur.

Dans un premier échange avec le public après un essai louable de saluer leurs fans en arabe, Chris insiste “Quand nous avons décidé de venir ici, c’était tout d’abord pour faire deux retransmissions sur le net, et nous avions décidé de ne pas avoir de public parce que je ne savais même pas si des gens nous aimaient ici.” Il n’avait pas à s’inquiéter.

72728142 425179408150836 3140309476946001943 n

De nouvelles chansons incluant les premiers singles Orphans et Arabesque sont tout de suite repris en chœur, grâce à un refrain entraînant et des lignes de basses enjouées, pendant que des classiques tels que Viva La Vida, Fix You et The Scientist sont revisités avec un orchestre à cordes local et en deviennent hypnotisants.

Une petite réunion d’équipe improvisée en plein milieu du show déclenche la décision inattendue d’ajouter plus de morceaux favoris tels que Yellow et A sky full of stars tandis que la participation d’un invité, le musicien africain Femi Kuti et son groupe ajoute une formidable variété à la soirée.

EKFyzv6XYAAxjqg

L’ampleur de la capacité qu’a Coldplay à se réinventer et à pousser les frontières du rock populaire est prouvée – démontrée lorsque Chris entame une version dépouillée et acoustique de Something Just Like This sur une plus petite scène au milieu du site, après avoir miraculeusement réussi à se frayer un chemin à travers la foule pour y accéder.

Une interprétation poignante du morceau Guns politiquement chargé semble encore plus puissante dans ce lieu, avec des conflits si violents de l’autre côté de la frontière, avant que le groupe ne redynamise l’ambiance avec une version enthousiaste d’Adventure Of A Lifetime – même si la foule, peu habituée à voir des groupes occidentaux live, à du mal à comprendre les instructions données par Chris de se baisser puis de sauter en l’air.

Le final avec Everyday Life clos la soirée sur une note parfaite, avec un chœur de gospel invité à se joindre aux instruments à cordes pour une fin impressionnante à plusieurs strates.

74665250 562082064552394 3191372803908369284 n

Une prestation magistrale qui a plus que justifié l’énorme effort, les roadies ayant passé 5 jours entiers à porter tout l’équipement à la main le long de la pente raide qui mène à la citadelle.
Mais on parle ici d’un groupe qui ne fait pas les choses à moitié.

Article The Sun - Traduction: Alexendra Lachaud (ColdplayCorner.com)

Dernière modification lemercredi, 27 novembre 2019 11:17
Coldplay12

Je m'appelle Lotfi et je suis un fan de Coldplay depuis quasiment le début, The Scientist est mon coup de cœur et Coldplay c'est ma vie.

Je suis le Responsable de Communications et Relations Publiques (ColdplayCorner.com), Administrateur du Forum et Newseur du site, ... et beaucoup d'autres choses.

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Connectez-vous pour commenter