GK Music State - шаблон joomla Новости
Connexion
 

Push Zone #9 Soma

Push Zone
#9 Soma


Site Web - Facebook - Twitter - MySpace - Youtube

Pour ceux qui ne connaissent pas encore l’histoire de Soma, on leur dira d’abord qu’il s’agit de quatre multi-instrumentistes chevronnés. On leur parlera aussi des 300 concerts  accomplis depuis leur formation. Il faudrait aussi évoquer leur premier album paru en 2010, Jewel & The Orchestra, un condensé pop-rock ultra vitaminé. Affolant la presse rock dès sa sortie, il leur a valu d’être sélectionné par l’édition 2011 du FAIR. Sans oublier l’origine de leur nom, inspiré de la chanson des Smashing Pumpkins et du Meilleur des Mondes d’Aldous Huxley, où la population s’évade de son aliénation sociale grâce à une drogue salvatrice nommée… soma.
Soma-band

Version acoustique de la chanson "Brightest Side" préparée spécialement pour la communauté ColdplayCorner!!


- Bonjour et merci de bien vouloir nous accorder cette interview. Tout d’abord parlez-nous de vous, qui sont les SOMA ? Comment vous êtes-vous rencontré ?
Seb : On s'est rencontrés au début des années 2000, nous étions à l'époque des amis de lycée, on écoutait à peu près les mêmes groupes et on a appris à jouer ensemble en quelque sorte, malgré diverses expériences de groupes pour chacun avant SOMA. On a tout de suite voulu créer notre propre répertoire.
 
- Pourquoi avoir choisi « Soma », aviez-vous d’autres options pour le nom du groupe ?
Seb : A l'origine il s'agit d'un titre des Smashing Pumpkins, qui faisait rage à la fin des années 90, et qu'on aimait beaucoup pour leur faculté à mixer pop music et grosses guitares rock dans leur son. Mais d'autres références nous plaisent bien quant au choix de ce nom, le livre d'aldous Huxley par exemple qui y cite le SOMA comme une drogue salvatrice ou encore le nom d'une rue de San Francisco qui est tristement connue pour le nombre de crimes à la minute qui s'y déroulent... mais simplement, c'est un nom court, qui sonne bien et surtout qui se retient on pense.
 
- Parlez-nous maintenant de votre choix pour la langue de Shakespeare, pourquoi ne pas chanter en français ?
Lio : en fait mes parents écoutaient POLICE, DEEP PURPLE, QUEEN donc j'ai grandi avec l'anglais et dès que j'ai pris une guitare j'ai eu le même réflexe ,même si je racontais n'importe quoi. plus tard je me suis intéressé à cette langue, fais des études dans ce sens et suis souvent parti dans des pays anglophones. j'ai rencontré ma fiancée qui est prof d'anglais . On a écrit les textes du 1er album pdt l'un de ces voyages. du coup il n'y a pas vraiment eu de choix du genre "bon on chante en français ou anglais?"
 
- Comment se déroulent les sessions d’écriture des chansons, qui de vous 4 écrit les chansons ?
Lio : Le 1er album "jewel..." c'est surtout des guitares voix que j'avais bricolé dans ma chambre et qu'on a arrangé avec le groupe. pour "NHTG " on a changé de methode. on s'est mit tous les 4 dans une pièce et on a écrit pas mal de titres ensemble . sauf peut être rollercoaster que j'ai composé grâce à l'achat de ma petite mandoline...)
 
- Quelles sont vos influences principales ? Que pouvons-nous trouver sur vos étagères à musique ?
Nos influences communes sont nombreuses mais on est tous d'accord pour dire que des groupes comme OASIS ,SOULWAX, ELECTRIC SOFT PARADE,COLD WAR KIDS,JET,THE KILLERS ,COLDPLAY, KENT, SUPERGRASS, QUEEN ,TAME IMPALA,... sont des groupes qui comptent pour nous et qui nous ont marqué.
 
- Vous êtes catégorisé comme un groupe Pop/Rock, cela vous convient-il ou vous considérez-vous plus rock que pop ou inversement ?
Seb : On se considère comme un groupe qui suit ses instincts, ses goûts musicaux qui bien entendu évoluent avec le temps, mais dans l'ensemble on se dit plutôt pop-rock car nous aimons autant l'énergie et la sueur du live que les mélodies posées ou les arrangements  subtils. C'est une mixture de toutes ces choses qui définit notre style mais je pense que nous sommes et serons toujours un groupe de rock dont l'essence même est de jouer essentiellement avec une guitare, une basse, une batterie.
1361408448hero dave sardy p5
- Parlez-nous de votre collaboration avec Dave Sardy (connu pour avoir travaillé avec Oasis et Band of Horses entre autres).
Lio : notre maison de disque lors de la signature du contrat nous a dit de réflechir à un mec avec qui on aimerait collaborer pour cet album. j'ai regardé mes disques préférés et au dos ,à maintes reprises, il y avait marqué "réalisé mixé par DAVE SARDY" (THE DANDY WARHOLS ,JET ,OASIS,SUPERGRASS ,COLD WAR KIDS...) .le fait qu'il soit ricain a participé aussi  un peu au rêve je l'avoue. On lui a envoyé 3 titres par courrier et le mec a répondu 1 semaine plus tard qu'il se sentait de collaborer. A ce moment là on a un peu joui...)

- On sait que le groupe s’est formé en 2001, mis à part le projet ‘En Sourdine’ pourquoi avoir attendu 2010 pour sortir votre premier album, vous aimez prendre votre temps pour bien faire les choses ou est-ce indépendant de votre volonté?
Il y a plusieurs raisons, tout d'abord nous vivons dans une région particulièrement isolée, qui plus est pour un groupe de rock dans le sud de la France, nous nous sommes surtout développés par la scène en multipliant les concerts, tremplins et autres manifestations qui permettent à une formation de faire echo. Je crois que nous avons pris le temps de faire évoluer notre projet sans nous presser et en essayant de nous familiariser le plus possible avec la profession, la technique, le choix de nos instruments, l'orientation de notre son etc.. cela prend du temps. il y a eu plusieurs disques et maxis EP, pas seulement cet album "En sourdine" et chaque projet nous a valu une meilleure notoriété au fil du temps.
Nous voulions enregistrer un album studio dans les meilleures conditions et c'est pourquoi nous avons attendu le meilleur moment pour le faire.
 
- Après la sortie de ‘Jewel and the Orchestra’ vous êtes parti en tournée. Racontez-nous cet époque, est-ce que cette expérience vous a beaucoup apporté ?
Lio : cet album ça a été les premières TV , Les premières grosses scènes, on était vraiment terrifié au début , on avait peur de mal faire... mais je pense qu'au fur et à mesure on a vraiment progressé et les concerts sont devenus de mieux en mieux.
Au milieu de la tournée on a commencé à se faire une petite réputation de groupe de scène, ça nous a rassuré et donné confiance pour la suite.
 
- Vous avez fait la première partie de 30 Seconds to Mars en 2008, racontez-nous comment cela s’est fait et qu’avez-vous ressenti de jouer sur la même scène qu’un groupe comme les 30STM ?
Seb : Un concours avec une radio nous a permis de faire cette ouverture au Zenith de Paris, il s'agissait d'une toute nouvelle expérience et elle a beaucoup compté pour nous. Ce n'est pas rien de jouer devant autant de monde surtout lorsque nous n'avions pas encore de contrat avec une quelconque maison de disque. Hors mis le trac à son comble c'est un excellent souvenir et beaucoup de gens présents ce soir là viennent toujours nous voir en concert depuis. A la suite de cet évènement nous avons à nouveau partagé la scène avec 30STM à Clermont Ferrand et à Toulouse sur la première tournée de 2010.
Soma coveralbum 5B1 5D
- Votre premier album a reçu des critiques plutôt positives, a-t-il été difficile de travailler sur un nouveau projet et de nouvelles chansons alors qu’on sait que la critique vous attend au tournant ?
Non car on habite loin de PARIS et qu'on a composé l'album chez nous en plein été ,avec les cigales,le pastis et le soleil..c'est un peu cliché de dire ça mais ça s'est vraiment passé comme ça...impossible d'avoir la pression...
Soma02-21
tonyhoffer
- Avec votre deuxième album  ‘Nobody’s Hotter Than God’ vous avez renouveler l’expérience de travailler avec un ingénieur son américain, Tony Hoffer, (qui a travaillé avec ‘Phoenix, Depeche Mode entre autres), parlez-nous de ce choix et aussi du titre de cet album.
TONY HOFFER nous a plu pour les raisons inverses de DAVE SARDY. on ne voulait pas faire le même album . HOFFER excelle dans les tempo (tempi) un peu plus lents,posés ,plus pop ,plus fins. après avoir envoyé le bois sur le 1er opus ainsi qu'en tournée ,on a eu envie de trouver l'énergie ailleurs, d'être moins "chien fou" et d'affiner les arrangements, les mélodies.

- Vous avez une approche assez unique pour vos visuels d’albums, comment les choisissez-vous ?
la vérité n'est pas très sexy: notre label embauche des pros pour nous proposer differents travaux et on choisit tous ensemble ce qui nous parle le plus.la graphiste qui a fait la pochette de "NHTG" a bossé avec M83.ca a pesé dans la balance car on aime bien son univers graphique.
 
- Durant nos recherches nous avons remarqué la présence récurrente de cette phrase ‘Nous avons un fonctionnement assez démocratique’ dans plusieurs interviews. Cela veut-il dire que vous n’avez pas de leader dans le groupe?
Seb : Tout le monde  tient un rôle important, que ce soit dans le domaine de l'artistique que dans la gestion du projet. Nous avons toujours eu une vraie dynamique de groupe, c'est notre essence je dirais, nous enregistrons souvent ensemble en jouant live par exemple, nous attendons d'être certains que nos choix soient assumés et validés par le collectif. Cela ne veut pas dire qu'il n'y a pas de Leader, il y en a toujours un dans une formation qui porte un peu les autres, mais parfois ce rôle peut être distribué selon les périodes et les humeurs, c'est ce qui fait la force d'un groupe !
 
- Vous êtes ce qu’on pourrait décrire un groupe bien rodé pour la scène, ressentez-vous toujours cette excitation avant de monter sur scène comme à vos débuts ou êtes-vous totalement à l’aise maintenant ?
Seb : On monte sur scène avec toujours autant d'excitation, de palpitations et d'adrénaline, si ce n'était plus le cas ce serait tellement triste ..
Lio : moi je suis toujours aussi froussard , impossible de manger avant un concert. par contre j'arrive très bien à boire!
Soma04- Quel a été votre meilleur concert en tant qu’artistes et en tant que spectateurs ?
Seb : Excellent souvenir que le concert que nous avons donné en 1ère partie de Simple Minds au Theatre Antique d'Arles, sinon en tant que spectateur j'ai adoré un de mes tous premiers concerts de Radiohead à l'époque de l'album Ok Computer
Lio : j'ai adoré notre concert à la maroquinerie à PARIS 2013, en tant que spectateur ARCADE FIRE au ârene de NIMES pour leur 2eme album (je ne les connaissais pas, j'ai pris une gifle)
 
- Pour vous quel est le plus grand festival où vous aimeriez jouer ?
Seb : Le Reading Festival
79155080 osoma2
- Des projets pour la suite ? Un 3ème album ?
OUI on est en train de bosser tous les jours depuis 2 mois sur des nouveaux titres. la nouveauté, c'est qu'on a construit notre studio et qu'on réalise nous même ces titres.
c'est quelque chose qui nous tient à coeur. on a déjà 5 titres dans la boîte... A SUIVRE
 
- Vous êtes des fans de Coldplay, racontez-nous votre histoire avec eux, quand et comment les avez-vous découvert ?
Seb : en regardant une chaine de clips en 1999 ou 2000; il y a fort longtemps ! c'était Trouble; j'avais adoré cette chanson à la première écoute.
Lio : en écoute au hasard à la fnac en 2000 ou 2001 je tombe sur "shiver" , frisson et compagnie... j'ai acheté l'album direct ,il ne m'a jamais quitté.
Ma petite fille de 4 ans est ultra fan ,pourtant je lui fais écouter tout un tas de truc.
 
- Avez-vous déjà assisté à un de leur concert ? Et pouvez-vous aussi nous dire chacun le titre de votre chanson préféré de Coldplay.
Seb : je les ai vus 2 fois en concert, sur l'album "A rush of blood to the Head" et "X&Y". Dur de parler d'un seul titre préféré de Coldplay. Celui qui m'est beaucoup resté s'appelle "Careful where you stand" qui figurait sur un bonus du tout premier album Parachutes. j'adore le jouer à la guitare depuis des années !
Lio : A Rush Of Blood To The Head , Shiver , X&Y , Careful Where You Stand (comme seb) avec XAV on avait acheté nos places pour la tournée Mylo Xyloto mais on a eu un concert important le même jour. DEG
Je les ai vu 3 fois à l'époque de A Rush Of Blood To The Head et X&Y.
 
- Connaissiez-vous déjà ColdplayCorner ?
OUI je suis un des membres...) héhé
 
- Que pensez-vous de notre projet «Push Zone» dont vous faites l’objet avec cette interview ?
C'est genial , on a vu que nos copains MELTONES l'avaient fait, du coup on était un peu jaloux que vous nous proposiez pas:)
 
- Pour finir merci énormément d’avoir pris le temps de nous parler et de nous raconter votre histoire. Nous sommes heureux de vous avoir parmi nos nombreuses interviews et notre projet de présentation de nouveaux groupes aux fans francophones de Coldplay.
MERCI A VOUS  en petit cadeau  on vous met la video de MOURNING CAIN (titre du 2eme album "nobody s hotter than god") + une video de "the brightest side" en acoustique qu'on a filmé dans notre studio pour vous le titre n'est pas en entier car nous n'avons pas toutes les autorisations necessaire.

Dernière modification ledimanche, 06 décembre 2015 12:20

Connexion or S'enregistrer