GK Music State - шаблон joomla Новости
Connexion
 

Push Zone #14 James Bay

Push Zone
#14 James Bay

Site Web - Facebook - Twitter - SoundCloud - Youtube

980952 365205453601486 266780251 o

Bonjour James, et merci d’avoir accepté de faire cette interview avec nous.
- Toute d’abord parlez-nous de vous, d’où êtes-vous et depuis quand faites-vous de la musique ?
Je m'appelle James Bay. Je suis originaire d'une petite ville appelée Hitchin, à environ une heure au nord de Londres. J'ai commencé à jouer de la guitare quand j'avais à peu près 11 ans. Quand j'ai commencé à jouer je suis vite devenu obsédé par beaucoup de chanteurs, auteurs/compositeurs de rock'n roll des années 50, 60 et 70, comme The Band et les Rolling Stones, mais aussi des auteurs et guitaristes de maintenant, telle Adèle, ou Ray Lamontagne et Kings Of Leon.
 
- J’ai eu l’occasion d’écouter quelques-unes de vos démos je citerais ‘’Collide’’ ou le sublime ‘’If You Ever Want To Be In Love’’, et j’ai été agréablement surpris du résultat et de la qualité (sachant que ce ne sont que des démos). Comment et combien de temps vous avez mis pour écrire et enregistrer ces démos ?
J'ai écrit ces deux chansons, et l'autre chanson présente (Let It Go) en environ 5 mois. Puis je suis allé dans un petit studio à Londres pour enregistrer les démos. Parce que je n'étais pas particulièrement inquiet du son que cela pouvait rendre, je les ai enregistrées en une journée. C’est environ une semaine après que j’ai décidé qu’elles étaient assez bonnes pour les mettre en ligne – uniquement pour montrer de nouvelles compositions à mes fans.
jamesbayep
- En écoutant vos 2 premiers EP ‘’The Dark of the Morning‘’ et le dernier ‘’Let It Go’’, ce qui m’a surtout interpellé c’est les textes des chansons, on ressent comme une envie de vouloir dire quelque chose, est-ce accidentel ou un message personnel, des expériences que vous avez vécu ?
La plupart de mes chansons expriment les expériences personnelles que j'ai vécues. Ces chansons sur ces deux EPs sont plutôt personnelles. Quelques-unes, incluant Let It Go et Move Together étaient particulièrement honnêtes, révélatrices à propos de choses que je traversais  dans ma relation amoureuse à ce moment. Mais il semblerait, quand j’écris à propos de cela – mes plus profonds  et forts sentiments – que cela donne une meilleure chanson, parce que c’est réel.
 
- Vous êtes souvent comparer à des grands artistes lyriques, tel que Jeff Buckley, John Mayer, Ray Lamontagne (personnellement vous me faites penser à Paolo Nutini ou James Morrison), que pensez-vous de ces comparaisons ?
C’est génial d’être mis au même niveau que des artistes comme ça, des artistes que j’admire ayant grandi en les écoutant et me donnant de l’inspiration.

- Vous avez fait la première partie des Rolling Stones à Hyde Park l’été dernier, parlez-nous de cette expérience. Qu’avez-vous ressenti en montant sur scène juste avant ce groupe mythique ?
C’était un sentiment incroyable et énorme. C’est une chose de pouvoir voir un de mes groupes favoris de tous les temps, mais c’est tout autre chose d’être imprimé sur la même affiche de concert qu’eux, comme une des premières parties. Ce fut un grand honneur !
 
- Quel est votre coup de cœur musical de cette année, un titre à nous conseiller ?
Il y en aura toujours plus d’une. En ce moment c’est « Left Hand Free » d’Alt-J.

- Quelles sont vos plus grandes influences musicales, que pouvons-nous trouver comme albums sur votre étagère à musique ?
Il y en a beaucoup. Les Rollings Stones avec l’album « Exile on Main Street », Kings Of Leon avec “Only by the Night”, Joni Mitchell avec “Blue”, Ray Lamontagne avec “Trouble”. Et la liste continue.
 
- Avez-vous été surpris du retour des gens concernant votre musique ?
J’ai commencé à écrire de la musique pour moi-même. Pas pour quelqu’un d’autre, parce que personne d’autre ne connaissait mon existence. Donc maintenant, de voir que la musique que j’ai écrite pour moi dans ma chambre et mon appartement est écoutée par des gens partout dans le monde et jouée à la radio est une surprise. Oui je visais à atteindre ces objectifs. Mais toute cette aventure est encore surnaturelle, donc oui je suis souvent surpris. C’est une aventure incroyable.
 
- Vous-avez été sur la route l’automne dernier aux USA, était-ce une bonne expérience ?
Une des meilleures expériences de ma vie, à ce jour.
 
- Votre toute première scène américaine était le Mercury Lounge à New York, comment l’avez-vous vécu et qu’en avez-vous pensé en comparant avec vos précédentes scènes dans des clubs en Angleterre ?
Je ne savais pas qui était là, mais pour les 80 personnes dans la salle, je voulais juste jouer le meilleur set que je pouvais. C’est New York City ! C’était incroyable et  l’espoir du début d’une longue histoire d’amour avec une des meilleures villes du monde.
 
- Quel est votre meilleur souvenir sur scène ?
C’était pour mon anniversaire en 2013, j’étais la première partie pour un spectacle au Fillmore West à San Francisco (pour moi – l’une des venues les plus importantes des USA). J’ai dit au public (la salle était complète), avant ma dernière chanson, que c’était mon anniversaire et toute la salle m’a chanté joyeux anniversaire. Je n’oublierai jamais ça.

- Avez-vous des regrets ou des choses que vous auriez aimé faire autrement ?
Non.
 
- Y’a-t-il un moment précis où vous avez pris une guitare et un bloc-notes et vous vous êtes mis à écrire et chanter ou c’est venu petit à petit ?
Je ne sais pas. Petit à petit.
 
- Vous êtes originaire de Hitchin, (petite ville au nord de Londres), cela n’a pas du être facile d’étoffer votre musique dans cette ville loin des majors et labels ?
Un petit peu. Mais si vous le voulez assez, vous ferez en sorte que cela marche dans une petite ville, et vous ferez ce que vous avez à faire aller vers de plus grandes villes – et c’est ce que j’ai fait, en allant d’abord à Brighton, puis à Londres.
 
- Des projets pour la suite ? Un premier album ?
Il y a un premier album en route. Il arrive en 2015… !
james-bay0- Avez-vous déjà assisté à un concert de Coldplay ? Et pouvez-vous nous dire chacun le titre de votre chanson préférée de Coldplay.
Je n’ai jamais été à un de leurs concerts. Je voulais vraiment aller les voir au Royal Albert Hall mais ce fut complet en quelques secondes. Je n’ai pas de chanson favorite, il y en a trop de géniales. Mais je pense que Parachutes est mon album préféré.
 
- Connaissiez-vous déjà ColdplayCorner ?
Non, pas avant que vous n’entriez en contact avec moi.
 
- Que pensez-vous de notre projet «Push Zone» dont vous faites l’objet avec cette interview ?
Je pense que c’est super, et j’apprécie vraiment que vous mettiez de nouvelles musiques sur votre plateforme – et quoi de mieux que les faire découvrir à des fans de Coldplay.
 
- Pour finir merci énormément d’avoir pris le temps de nous parler et de nous raconter votre histoire, nous vous souhaitons de la réussite et une longue et grande carrière. Nous sommes heureux de vous avoir parmi nos nombreuses interviews et de notre projet de présentation de nouveaux groupes aux fans francophones de Coldplay.
Merci ! Continuez comme ça !
James x

VERSION ANGLAISE/ENGLISH VERSION
Dernière modification ledimanche, 06 décembre 2015 12:17

Connexion or S'enregistrer