A+ A A-

Push Zone #27 - Carmen Rosa

  1. Français
  2. English
Push Zone
#27 Carmen Rosa
Facebook - Instagram - SoundCloud - Youtube

Venue de Londres, Carmen Rosa s’est démarquée par la justesse de sa voix et toute l’émotion qu’il peut s’en dégager. La jeune chanteuse vient de dévoiler Love You Won’t Find Twice, un nouveau single où accompagnée de Rhodes au piano (et on comprend mieux pourquoi, car c’est son alter-ego au féminin).

Salut Carmen, et merci d’avoir accepté de faire cette interview avec nous.
- En tout premier lieu pouvez-vous nous faire une présentation de Carmen Rosa, qui êtes-vous ?
Je suis une artiste londonienne mais j’ai également des origines péruviennes, c’est aussi de là que vient le nom Carme Rosa. J’écris principalement des chansons, mais j’aime aussi écrire des poèmes et je tiens un blog, qui s’appelle She-moves.blog, sur lequel j’en poste beaucoup.

carmen rosa

- Racontez-nous vos débuts, quand et comment vous êtes-vous retrouvé à écrire composer de la musique ?
J’ai commencé par écrire des poèmes, c’était mon premier amour. Cependant j’ai toujours voulu être chanteuse, j’ai alors commencé à penser à des mélodies qui colleraient à mes mots. Quand j’étais plus jeune, je faisais partie d’un groupe de Folk que j’adorais, ils m’ont beaucoup appris au niveau musical. Par la suite, j’ai donc décidé de ma lancer en solo.

- Ces débuts étaient-ils difficiles ?
Je pense que c’est toujours un peu difficile au départ, de partager ses émotions pures et ses mots avec le monde. Mais j’aime la manière dont la musique me permet de me connecter à autant de monde.

carmen rosa 1

- Quel a été votre premier instrument ?
J’ai commencé avec le piano, même si ma prof n’était pas vraiment encourageante et me disait que j’avais des « doigts d’araignée ». Je ne sais toujours pas ce qu’elle voulait dire par là haha. Ensuite je me suis mise à la batterie pendant quelques mois et puis à la guitare. J’essaie maintenant d’en maitriser au moins un !

- Vous avez un style assez particulier, est-ce par choix ou êtes-vous tombée dedans et vous y êtes attachée ?
Je pense que je suis une personne assez sensible et je suppose que les gens peuvent s’en rendre compte en écoutant mes chansons. Tout n’est pas magnifique ou sombre et je ne suis pas tout le temps triste, mais quand je m’assois et que j’écris, c’est le côté le plus sombre et émotionnel qui s’exprime. Sinon, je suis heureuse la plupart du temps.

- Vous êtes méconnue du grand public, mais vous commencez à vous faire connaitre notamment grâce à internet, un commentaire sur cela ?
Oui, je suis vraiment reconnaissante envers les gens qui apprécient ce que je fais et partagent ma musique. J’espère continuer à rassembler du monde et atteindre encore plus de personnes, ainsi je pourrais aussi continuer à faire ce que j’aime.

- Comment se sont déroulées l’écriture et la composition de vos premières chansons ?
J’ai dû écrire ma première chanson à 8 ans je crois. Je me souviens, j’étais assise sur le lit de la chambre d’ami, chez mes parents et j’essayais d’apprendre la guitare en autodidacte, sur celle de ma mère. Je chantais tout bas car je ne voulais pas qu’on m’entende. Je me souviens même des cordes pour cette chanson : D,A,Em,G !

- Quelles-sont vos principales sources pour vos textes ?
Plusieurs choses en vérité. Parfois une phrase me passe par la tête, juste comme ça, et ça m’est déjà arrivé plusieurs fois dans mon sommeil. Ou alors c’est une idée qui me vient alors que je lis un livre, que je discute ou que je regarde un film.  J’ai grandi dans une famille qui a travaillé dans l’industrie du cinéma, donc les films m’ont beaucoup inspirée.

- La presse vous catégorise comme une artiste ‘Dark Pop’, pensez-vous que cette ‘appellation’ vous définisse ? ou votre style ?
Ça correspond bien aux chansons que j’ai sorties jusqu’alors, mais ces adjectifs ne s’appliquent pas à moi. J’aimerai aussi écrire quelques chansons joyeuses et dansantes à l’avenir !

- Parlons maintenant de Rhodes ‘’que nous avons aussi eu le plaisir d’interviewé’’, qui est décrit comme votre ‘’alter-ego au féminin’’, nous savons que vous êtes en couple, Cela doit être assez enrichissant de vivre avec un artiste tel que Rhodes, que vous apporte-il sur le plan artistique ? Vous aide-t-il pour votre écriture ? Ou même pour votre identité musicale ?
C’est vraiment génial de partager une grande partie de qui tu es vraiment, avec une personne qui peut vraiment le comprendre. Nous collaborons souvent ensemble à la maison, ça m’aide aussi à avoir un premier feedback sur les idées sur lesquelles je travaille en ce moment. Nous sommes nos plus grands fans respectifs.

Sans titre 1

- Il y’a pas de concurrence entre vous deux ?
Nous partageons beaucoup d’idées, mais à vrai dire, nous sommes des artistes vraiments trop différents pour être en compétition.

Sans titre 2

- Vous avez une justesse de voix assez remarquable ? Avez-vous été aidée pour développer votre ton et sonorité ? Ou est-ce naturel ?
Merci beaucoup ! C’est naturel, c’est mon grain de voix.

- Vous sortez en 2017 ‘’Wilde One’’, votre premier EP, à quel moment au juste vous-vous êtes dite (je me lance), quel a été l’élément déclencheur pour vous lancer dans un tel projet ?
J’ai travaillé avec mon ami et collaborateur Nic Nell, avec qui j’ai enregistré toutes les chansons. Nous sommes vraiment très fiers du travail accompli et du monde que nous avons pu créer pour cet EP et que nous avons pu faire découvrir au monde. C’est une bonne introduction pour les futurs projets.

- J’ai eu l’occasion d’écouter vos chansons et vraiment une se démarque nettement des autres, ‘Illuminate’ est à mon sens une de vos chansons les plus réussites, quelle est son histoire ?
Illuminate est un morceau que j’ai écrit, originalement dans le but de le sortir en tant que ma propre chanson. Au final, c’est une artiste nommée Wilde qui a su se l’approprier et qui a fait un travail formidable dessus.

- Votre dernier single ‘Love You Won't Find Twice’ est une pure merveille, personnellement j’en suis encore retourné, c’est une, pour les gens qui apprécient le style, déclaration d’amour triste et mélancolique, l’écriture est parfaite, l’interprétation et surtout la musique, et le sublime piano de Rhodes, que raconte cette chanson ?
Merci beaucoup pour ces gentils mots. “Love You Won’t Find Twice” parle d’accueillir et accepter ses angoisses, ses difficultés et de ne pas les laisser, justement, gâcher les relations que l’on entretien avec notre entourage. Dans ce morceau, vous pouvez en apprendre plus sur mes insécurités, mes peurs mais aussi mes espoirs.

- Des projets pour la suite ? Un album ?
Actuellement, je travaille sur un nouvel EP, même si j’ai déjà assez de chanson pour un album.

- Si oui, ou en êtes-vous ?
Tout à fait, je suis en train de terminer le mixage en ce moment.

- Quand pouvons-nous espérer avoir ce petit bijou entre les mains ?
C’est marrant que tu le décrives comme étant un petit bijou, parce que j’ai justement prévu d’appeler cet EP « Little Treasures » (les petits trésors). Il s’agit de la chanson principale de l’album, je l’ai écrite il y a plusieurs années, mais je l’ai toujours appréciée et je suis vraiment heureuse de pouvoir enfin la sortir.

- Quel est pour vous la scène ultime ? Ou aimeriez-vous jouer au moins une fois dans votre carrière ?
J’adorerais jouer à la Roundhouse à Camden, j’ai toujours apprécié ce lieu.

- Maintenant parlez-nous de vos influences, quels sont les artistes ou groupes qui vous inspirent ? Que pouvons-nous trouver sur votre étagère à musique ?
J’ai toujours été accro à Neil Young, Nirvana, Eliot Smith… que des bons artistes et groupes. En termes d’artistes féminins, je suis plus Kate Bush, Gwen Stefani et Hope Sandoval de Mazzy Star.

- Quel est votre coup de cœur musical de cette année, un titre à nous conseiller ?
Dernièrement j’ai écouté Kacey Musgraves en boucle ! J’adore “Slow Burn”, ça me rappelle ce sentiment que tu as quand tu restes à une soirée jusqu’au petit matin.

Après, j’apprécie aussi vraiment le nouveau projet de Phoebe Bridgers et Conor Oberst : Better Oblivion Community Centre.

- D’après nos informations, vous êtes fan de Coldplay, c’est vrai ?
Oui, j’adore Coldplay, j’ai grandi avec eux et leurs chansons sont un peu comme la bande originale de différents moments de ma vie.

- Depuis quand êtes-vous fan du groupe ?
Depuis que je suis toute petite.

- Avez-vous déjà assisté à un concert de Coldplay ?
Non, pas encore, mais j’ai vraiment besoin d’en faire un bientôt !

- Que pensez-vous de notre projet ‘’Push Zone’’ dont vous faites l’objet avec cette interview ?
C’est vraiment génial, je suis très honorée d’en faire partie.

- Que pouvons-nous espérer pour Carmen Rosa ?
Un nouvel album et une tournée. J’aimerai bien faire des concerts en Amérique du Sud. Et un Grammy serait pas mal non plus ! Haha

- Pour finir merci énormément d’avoir pris le temps de nous parler et de nous raconter votre histoire. Nous sommes heureux de vous avoir parmi nos nombreuses interviews et notre projet de présentation de nouveaux groupes aux fans francophones de Coldplay.

Push Zone
#27 Carmen Rosa
Facebook - Instagram - SoundCloud - Youtube

Carmen Rosa, from London, has distinguished herself by the accuracy of her voice and all the emotion she can convey. The young singer has just unveiled Love You Won't Find Twice, a new single featuring Rhodes on piano (and we can better understand why : it's her female alter-ego).

So, as an introduction, could you present yourself in a few words ? Who are you Carmen Rosa ?
I’m an artist from London but I’m also half Peruvian, which is where the name carmen Rosa comes from.  I’m mostly a songwriter but I also write a lot of poetry and have a blog called She-moves.blog where I post a lot of it.

carmen rosa

- Tell us about your beginnings, when and how did you end up writing music?
I started writing poetry at first, it was my first love.  But I always had a longing to be a singer, so I started fitting melodies to my words.  When I was younger I was in a folk band and I love it, they taught me so much about music.  I decided to go solo and start my own journey as an artist.

- Was it hard in the start ?
I think it’s always a little daunting at first, sharing your raw, personal words with the world.  But I love how music allows you to connect with so many wonderful people.

carmen rosa 1

- What was your first instrument?
My first instrument was piano, although my teacher was not very encouraging and told me I had ‘spider fingers’. Till this day I do not know what that means haha.  Then a moved on to drums for a very short period and finally guitar.  I am yet to master at least one of them lol.

- You do have a particular style, is it by choice or did you fall into it and become attached to it?
I suppose I’m quite a sensitive person and I think people can hear that in my songs.  I’m not all doom and gloom and I’m not always sad, but when I sit and write, it’s the darker more emotional side that comes out.  I am happy most of the time I promise ha.

- The general audience don’t know you, but you’re starting to make yourself known thanks to the Internet, what do you have to tell us about that?
Yeah I’m very grateful to the people that like what i’m doing and are sharing the music.  I hope it keeps growing and reaching more people, so I can carry on doing what I love.

- How did the writing and composition of your first songs ?
I think I wrote my first song when I was 8 years old. I remember sitting on the end of the bed in the guest room of my parents house and I was trying to teach myself to play my mums guitar.  I was singing so quietly because I didn’t want anyone to hear me.  I even remember the chords for that song they were D,A,Em,G ha.

- What does inspire you for writing your lyrics and songs ?
It’s never really one way.   Sometimes and idea or phrase will just come to me,  it’s happened in my sleep a few times.  Or it will be an idea from a book I’m reading, a conservation, or a film I’ve just watched.  I grew up in a family that worked in the film industry, so film has always massively inspired me.

- The press categorizes you as a "Dark Pop" artist, do you think this "name" defines you? or your style?
I think it’s pretty accurate for the songs I have put out so far, but I don’t want it to define me.  I’d like to write a few happier, dancier songs in the future lol.

- Now let's talk about Rhodes "whom we also had the pleasure of interviewing", who is described as your "female alter-ego", we know that you are in a relationship, it must be quite enriching to live with such an artist. What does he bring you artistically? Does it help you with your writing? Or even for your musical identity?
It’s really great to be able to share such a big part of who you are with someone who understands it.  We often collaborate and write together at home, it’s really helpful to get feedback on new ideas I’m working on.  We’re each-other’s biggest fans.

Sans titre 1

- Is there any competition between you two ?
We share a lot of similar ideas, but ultimately we are very different as artists to be in competition with each other.

Sans titre 2

- You have a rather remarkable voice accuracy! Have you been helped to develop your tone and sound? Or is it natural?
Thank you so much! It’s natural, flaws and all.

- "Wilde One", your first EP, was released in 2017. When exactly did you tell yourself (I'm gonna do it), what was the trigger to launch such a project?
I had been working very closely with my friend and collaborator Nic Nell, who I recorded all the songs with.  We were really proud of the work we had done and the little world we created for the EP and wanted to get it out in the world.  It felt like a nice intro of whats yet to come.

- I had the opportunity and the pleasure to listen to your songs and one really stands out from the others,'Illuminate' is in my opinion one of your most successful songs, what is its story?
Illuminate is a song that I originally wrote with the intention of releasing as one of my own songs.  It ended up becoming an artist called Wildes’s song, she did a beautiful job with it.

- Your latest single "Love You Won't Find Twice" is a pure wonder, personally I'm still moved from it. It's one song for people who appreciate the style, sad and melancholic declaration of love, the writing is perfect, the interpretation and especially the music, and the sublime Rhodes piano, what does this song say?
Thank you so much for the kind words. “Love You Won’t Find Twice” is about learning to embrace and accept your anxieties and struggles and trying not to let them get in the way or damage the relationships with the people in your life. You can hear my insecurities, my fears and my hopes in this song. 

- What next ? A new project, an album ?
I’m currently working on a new EP, although I’ve got enough songs for an album now.

- Are you in the making right now ?
Yes, I’m just finishing off the mixes for it now.

- When can we expect to have this little jewel in our hands?
It’s funny that you say little jewel cause I’m call the EP ‘Little Treasures’.  It’s the main song off the EP that I wrote a good few years ago, but I’ve always loved it and am so happy to be releasing it finally.

- What is the ultimate venue for you? Or where would you like to play at least once in your career?
I would love to play the Roundhouse in Camden, I’ve always loved that venue.

- Now what about your influences ? Which artists or bands do inspire you? Which albums can we find on your music shelf ?
I’ve always been obsessed with Neil Young, Nirvana, Eliot Smith all the greats.  Some of my favourite female artists would be Kate Bush, Gwen Stefani and Hope Sandoval from Mazzy Star.

- What is your favorite track or album of this year, do you have a track to recommend us?
I have been listening to Kacey Musgraves on repeat! I love “Slow Burn” it reminds me of that warm feeling you get when you stay up all night at a party.
I’m also really loving the new project from Phoebe Bridgers and Conor Oberst, Better Oblivion Community Centre.

- According to our informations, you're a Coldplay fan, is that true?
Yes I love Coldplay, I definitely grew up with them soundtracking different parts of my life.

- How long have you been a fan of the band?
Since I was a small kid till now.

- Have you ever attended a Coldplay concert?
No not yet but I need to go to one soon.

- What do you think of our Push Zone project that you are the subject of this interview?
I think it’s amazing, I feel very honoured to be a part of it.

- What can we wish you for the future ?
An album and a tour. I want to tour South America.  A Grammy would be nice too ha.

- In the end, thank you very much for your time. Thank you for talking to us and tell us your story. We are happy to have you among our many interviews and our project to present new bands to Coldplay's French-speaking fans.

next
prev

Dernière modification lemardi, 26 février 2019 21:36