GK Music State - шаблон joomla Новости
Connexion
 

Roadie #42 - Blog #182

Roadie #42 et le passeport oublié

Le "programme de la journée" est un élément de la vie en tournée que vous ne devez pas connaître. C'est, je suis venu à l'apprendre, le document le plus vital de la journée. Il est écrit par notre manager de tournée Marguerite et fait un aperçu des éléments d'information essentiels pour la prochaine journée : l'heure à laquelle chaque chose se passe, les détails des vols, les suppléments de presse et promotion – juste généralement l'ensemble des informations vitales pour avoir tout le monde pendant les prochaines 24 heures.
crbst 20120813A
D'un côté à l'autre de l'entière industrie de tournée, le refrain du Manager, à presque toutes les questions, est bien sûr "lis ton programme de la journée". Marguerite me taquine parfois car je ne lis jamais toute la feuille jusqu'en bas. (Je veux vraiment dire, une fois que nous savons à quelle heure on doit se lever et partir de l'hôtel, on peux juste suivre quelqu'un d'autre après …)
 
Je lis généralement entièrement le programme de la journée (honnêtement – je le fais , je le fais vraiment). Je pense que j'aime juste poser de stupides questions. J'ai pourtant essayé d'être un bon citoyen de tournée, en le lisant complètement et en ne demandant pas des choses dont je connait déjà les réponses.
 
Le programme de la journée pour notre deuxième concert arrive avec un sérieux avertissement à propos du vol de notre base de Chicago jusqu'à St Paul. "Mr Barack Obama vient en ville ce weekend, et il y a des restrictions en place pour sa visite qui nous affecte. Il y aura des agents de la TSA (Transportation Security Administration) qui se chargeront de l'enregistrement des bagages et ils seront plus strictes que d'habitude. Donc si possible, limitez vos bagages à main."
 
Arrivé à ce point du papier, je regardes mon sac à dos. Il contient au moins un des tous les gadgets virtuels connus sur terre, plus des câbles de téléphones, des chargeurs, des adaptateurs et tous ces gadgets de sécurité qui peuvent être nécessaires aux appareilles pour fonctionner. Dans un jour normal, ça peut leur prendre légèrement moins de temps pour vérifier toutes mes affaires que le vol en lui-même. Dans les jours où les problèmes s'enchaînent, je pourrais retenir le groupe entier de voyageurs en amenant tout ça.
crbst 20120813B
Je décide de respecter ma feuille-de-la-journée en suivant l'avertissement et en réduisant mes baguages à main au minimum absolu. Je retire mon ordinateur portable, mon alimentation (éléctrique) et mes écouteurs et les mets dans un sac en plastique Walgreens, laissant mon sac à dos remplis de déchets sur le bureau de la chambre de mon hôtel. Au moment ou nous arrivons au terminal, l'assistant du groupe EJ et le preneur de son Dan Green commencent à légèrement me taquiner à propos de mon nouveau baguage. "Beau sac d'ordinateur portable- as-tu été au magasin d'Apple aujourd'hui ?"
 
"Non, j'ai lu le programme de la journée- en riant, mais je vais passer la sécurité en 30 secondes"
crbst 20120813C
Nous sommes conduits à l'intérieur d'une pièce sur le coté pour le contrôle et bien sûr, les équipes d'élite sont au complet. Avec Airforce One amenant le Président en ville et de part et d'autre du tarmac, ces personnes ne vont pas plaisanter. Ils portent des uniformes noirs, avec le logo TSA sur chaque manche. Ils ne sourient pas non plus. Du tout. Le plus inquiétant, cependant, est que chacun d'eux porte un paire de gants quand nous somme entrés.
 
Je place fièrement mon "extrême minimaliste" baguage à main sur la table d'inspection – et puis j'attends.
 
Dan Green, devant moi dans la file, présente son passeport pour l'homme avec le bloc-notes. Puis arrives le moment effrayant du rêve où tu te trouves complètement nu devant l'école entière.
 
Mon passeport. Mon passeport – il est resté dans mon sac à dos. Mon sac à dos est à l'hôtel. L'hôtel qui est à un bon quarante-cinq minutes d'ici.
crbst 20120813D
"Sans identification, vous ne pourrez pas voler aujourd'hui, Monsieur"
 
Ce n'est pas bien. En réalité, on est si loin d'être dans le bon que tu ne peux même pas voir le côté positif d'ici.
 
Le pilote est convoqué et il y a une brève conversation menée presque entièrement dans des acronymes très officiels. Apparemment il y a un moyen de résoudre le problème.
 
On me dit que je vais être emmené dans un petit bureau où quelqu'un au téléphone va me poser 20 question à propos d’où mon passeport et moi avons passé les derniers mois. Si mes réponses correspondent à leurs rapports, je serais autorisé dans l'avion. En sachant que j'ai passé des journées entières pendant la tournée à penser qu'on était en Italie – juste pour découvrir que nous sommes actuellement en Suisse, mes confidences ne sont pas spectaculairement justes.
 
Au moment ou je reçois les premières questions, Marguerite, la manager de tournée arrive avec le groupe. Elle analyse la situation et me donne un regard interrogateur à travers la porte.
 
"J'ai vraiment foiré,Mags", je commences. "je suis venu sans passeport. Je suis tellement désolé"
 
Mags présente calmement son ordinateur portable avec les scans de mon passeport et poursuit son travail pour savoir dans quelles villes nous avons voyagé et à quelles dates pendant les trois derniers mois. Je joue l'homme anglais stupide et tout désolé et Mags fait la manager de tournée organisée efficace et polie. Bien, je peut dire qu'on joue des rôles…
 
Les personnes du TSA semblent avoir été décongelés. Ils ont réellement l'air d'être maintenant de notre coté et de faire tout ce qu'ils peuvent pour nous aider.
 
Kelly, la chef de sécurité de Chris, passe la porte avec un sourire légèrement plus large que d'habitude.
 
"Merci pour le programme de la journée Mags. Tu as fait du bon travail! 'Tu DOIS avoir ta carte d'identité pour monter dans l'avion' aussi non rien ne pourrait se passer"
 
"Je ne trouve pas ça amusant pour l'instant, Kelly" je plaide.
 
Kelly est toujours en colère avec moi depuis l'Hollywood Bowl. J'ai mis une indication verte lumineuse sur son dos juste avant qu'il ne cours à travers la foule jusqu'à la C-stage. Je voudrais vous dire ce qu'il était mis, mais après il serait encore fâché sur moi.
 
Juste au moment ou ça se passé, un home portant un casque de moto tourne dans le coin. Mags a contacté le manager de l'hôtel, qui a sorti mon passeport de mon sac à dos et l'a amené ici à une vitesse folle.
 
Les personnes du TSA sont impressionnés et cochent les cases manquantes. Je ne suis plus aucune sorte de menace pour le Président, ou la sécurité nationale en générale. Un idiot, oui…
 
Mags et moi marchons sur le tarmac, moi m'excusant profondément, portant mon ordinateur portable dans un sac de plastique sur le côté. Mon passeport, je ne suis pas encore autorisé à le toucher jusqu'à ce que je sois contrôlé en toute sécurité sur le vol du retour demain.
 
J'atteint le haut des marches de l'avion et prends une profonde respiration avant de faire face au groupe de voyageurs. D'une manière prévisible et assez méritée, il y a une sarcastique tournée d'applaudissements lorsque je me rends dans l'allée avec ma tête regardant le sol.
 
"La marche de la *honte*" commente Chirs, secouant sa tête au moment ou je passe son siège.
 
Ceinture de sécurité fixée. Portes verrouillées. Affaisse toi dans ton siège et sens comme tu as honte. Check.
 
Jamais un moment ennuyeux ….
 
R 42

Dernière modification lelundi, 07 décembre 2015 09:21
Coldplay12

Je m'appelle Lotfi et je suis un fan de Coldplay depuis quasiment le début, The Scientist est mon coup de cœur et Coldplay c'est ma vie.

Je suis le Responsable de Communications et Relations Publiques (ColdplayCorner.com), Administrateur du Forum et Newseur du site, ... et beaucoup d'autres choses.

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Connectez-vous pour commenter

Connexion or S'enregistrer