GK Music State - шаблон joomla Новости
Connexion
 

Roadie #42 - Blog #175

#42, l’échappée belle à Washington DC et le retour de Oldplay

Mon dieu – nous sommes au dernier concert de cette étape et j’ai un sac plein d’histoires et d’observations encore secrètes recueillies tout au long du chemin.
 
Je dois m’excuser pour ce long silence radio. Je ne ferai pas d’excuses – et si je vous parlais de l’instant présent et puis quand je serai à la maison, je sélectionnerai quelques trucs oubliés en route ?

Actuellement, nous sommes à Washington DC – bien que pendant peu de temps on aurait dit que nous n’y étions pas.
 
Nous étions tous prêts pour une excursion dans la capitale lors du jour de repos à New York. Nous bouclons nos ceintures aussitôt le signe allumé, avant que le pilote ne nous avertisse qu’il y a des orages à Washington et que l’aéroport a temporairement suspendu tout trafic aérien. Ca ne devrait pas poser problème, mais pour la prochaine demi-heure, nous n’irons nulle part. Mettons-nous à notre aise.
20120715A
La demie heure s’est un peu allongée. L’horloge indique successivement « début d’après midi en jour de concert » puis « attention on se rapproche sérieusement de l’heure du concert » à chaque seconde qui passe en fait. Le manager de tournée Marguerite passe en mode « ça peut pas tout faire foirer ». On parle de prendre des trains, de Baltimore et sans doute de beaucoup d’autres choses mais j’ai décidé de faire profil bas et de rester en dehors de tout ça. Il y a déjà trop de monde sur le pont.
 
Finalement la tempête s’est levée (littéralement et métaphoriquement) et on se rend en taxi vers un concert non-annulé. Les échappées belles n’arrivent pas que dans les airs on dirait…
 
Arriver en retard a pour conséquence que le premier jour de concert à Washington DC est très flou pour moi. Les Wolf Gang ont commencé depuis longtemps au moment où on entre, ce qui signifie qu’on doit tout préparer et avoir fini l’installation en un clin d’œil.
 
Quand on fait deux concerts dans la même ville il y a toujours un risque de cafouillage après le premier. En ce qui concerne le groupe, il n’y a pas trop de risques puisqu’on reste dans le ville. En ce qui concerne l’équipe, pas de déchargement de matériel après le concert et mieux encore, pas de rechargement le lendemain matin. Ce qui fait paraître impoli de ne pas tous se réunir et faire une croix sur les activités du lendemain matin. Et c’est la même chose à Washington DC. Mags a organisé une fête de fin d’étape de tournée pour tout le monde. Je ne suis pas du genre à traîner dans des salles bruyantes après les concerts de pop bruyants, mais c’est le rassemblement de la famille de la tournée et de ce fait je ne peux pas manquer ça.
 
C’est probablement la famille de tournée la plus joyeuse et chaleureuse dont j’aie jamais fait partie, donc la perspective de se détendre tous ensemble dans une salle est vraiment formidable. Je commence à me rendre compte combien cette tournée va me manquer (enfin surtout les amis avec lesquels je l’ai vécut) quand ce sera fini, alors je me force à sortir de ma chambre d’hôtel d’ermite et d’en profiter autant que je peux pendant qu’on est tous là.
 
Comme toujours dans ce genre d’évènements, mes souvenirs de la soirée sont assez flous (et ça vaut sans doute mieux pour les concernés que cette preuve photographique soit minimale). Je me souviens du toast de champagne à 3heures du matin, et des braillements au micro du karaoké (ce qui a inévitablement provoqué des cris du département audio pour gérer le truc). Je me revois Robyn et ses acolytes arriver quelques instants après que le DJ ait passé sa chanson Dancing On My Own et elle a fait venir sa propre platine de DJ.
20120715B
(Et peut être que je me trompe, mais je jure que le DJ officiel a remis la même chanson plus tard ce qui a provoqué la très étrange vue de Robyn dansant sur le bar pendant que les écrans derrière elle diffusaient une vidéo où on la voyait chanter cette même chanson.)
 
Sans surprise, le lendemain commença l’après midi. La plupart des conversations commencent par « Tu es parti à quelle heure? »
 
Je participais à une de ces conversations en me restaurant quand une pagaille punk rock traversa les murs telle une explosion. Cela ne pouvait signifier qu’une chose.
 
Oldlay.
 
Pendant plusieurs années, il y a eu un groupe de l’équipe constituée principalement des membres de l’équipe de la section en backline, mais aussi de quiconque est tenté de participer. Il semble que le manager de tournée de Robyn ne soit autre que Ali McMordie, membre phare des héros du punk les Stiff Little Fingers. Il s’est posté à la basse sur la scène et j’arrivai dans la fosse juste au moment où ils finissent une reprise d’Anarchy In The UK (le groupe est complété par Nicole de la production et Tiff la costumière qui dansait comme une folle).
 
C’est trop bon pour ne faire qu’une seule chanson et ils en entament une autre pendant que je vais chercher l’appareil photo. Rien de mieux pour se débarrasser des restes de gueule de bois!
 
C’est un peu comme l’apparition de la comète de Halley, c’est venu de nulle part et ça a disparu tout aussi vite. Je n’ai aucune idée de quand ils honoreront à nouveau la scène de Coldplay, mais en attendant je vous montre l’incarnation 2012 de Oldlay. Contactez Steve Strange à X-Ray pour les détails de réservations…
20120715C
En parlant de gens qui se lèvent et font leur vie, je devrais mentionner les tenues extras que les gens ont porté pendant les concerts de cette tournée. Le thème du graffiti sur le CD est un symbole très parlant d’affirmation de soi, alors voir des gens porter leur propre tenue Mylo était une façon superbe de renforcer le message.
 
Dan l’entraîneur m’a montré ce gars-là avant un des récents concerts (apparemment il a assisté à un tas de concerts Coldplay et il a même gardé les papillons d’un concert de Viva qu’il a vu il y a quelques années pour fabriquer sa tenue) génial!
20120715D
Dan l’entraîneur a aussi repéré ces deux jeunes filles qui ont créé leur tenue exprès pour le concert qu’elles sont venues voir…
20120715E
Cette discussion sur les habits inhabituels serait bien sûr incomplète sans le plus déjanté des allumés, Phill Sharpe.
20120715F
Je pense que ça a quelque chose à voir avec Oxfam, mais comme toujours, c’est plus amusant de ne pas savoir.
 
Bon, voilà pour l’équipe et les fans… Et pour le groupe? Et bien ce fut une tournée très familiale, le groupe en a profité pour passer du temps avec les proches pendant qu’on était dans certains des plus beaux endroits des Etats-Unis. Ca a toujours pour effet de dessiner des grands sourires sur les visages et ça donne des concerts très enthousiastes.
20120715G
20120715H
Ils sont très en forme et semblent profiter de chaque minute. Ils réalisent peut être aussi à quel point tout ce qui se passe ici est fantastique. Quelle que soit la raison, les concerts n’en étaient que meilleurs.
20120715I
20120715J
Ca fait plus de vingt ans que je suis sur la route et je me rappelle que plusieurs fois ça a été une épreuve. Ce qui se passe ici pourtant, est très spécial et extrêmement agréable. Il y a des amitiés qui supportent tout jusqu’à pouvoir parler de tout ça et dire « Tu te souviens quand…? »
20120715K
Je m’en souviendrai jusqu’à la fin de ma vie… Et pour ça, je me sens extrêmement chanceux et heureux.
 
R42

Dernière modification lelundi, 07 décembre 2015 09:23
Coldplay12

Je m'appelle Lotfi et je suis un fan de Coldplay depuis quasiment le début, The Scientist est mon coup de cœur et Coldplay c'est ma vie.

Je suis le Responsable de Communications et Relations Publiques (ColdplayCorner.com), Administrateur du Forum et Newseur du site, ... et beaucoup d'autres choses.

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Connectez-vous pour commenter

Connexion or S'enregistrer