GK Music State - шаблон joomla Новости
Connexion
 

My Coldplay Story #9 - Heloise Damiani

La première fois que j'ai écouté Coldplay, c'était en 2001. Ma mère mettait toujours Shiver, Don't Panic, Yellow ou Trouble en nous emmenant à l'école avec ma grande soeur. Je fredonnais déjà les paroles, ne comprenannt strictement rien à l'anglais (j'avais 4 ans). Et puis, avec la sortie de A rush of Blood to the head, en 2002, je me suis mise à écouter ce groupe que je trouvais tellement étrange sans arrêt. Je fermais les yeux en écoutant Politik, et hurlais les paroles de The Scientist, dès mes début au piano j'ai appris Clocks, et The Scientist, je dansais à la Chris Martin en écoutant In my place. En bref, cet album m'a littéralement retournée, et c'est la que je me suis rendue compte que c'était cette musique là, et ce groupe qui me faisait du bien, qui me canalisait, qui me faisait à la foi penser, mais tout oublier. Je suis passée un peu au dessus d'X&Y, alors qu'à ce jour, il est mon troisième album préféré (après Viva la Vida et AROBTTH). Mais quand j'ai vu le clip de Fix You, j'ai tout de suite dis à ma mère "Plus tard, je veux me marier avec un monsieur comme Chris Martin, avec la même voix, les mêmes yeux, les même cheveux pour jouer avec, le même ", j'avais alors 8 ans, et mon béguin pour le beau Chris Martin ne s'est toujours pas affaibli ! Bien sur qu'ils sont tous les quatre beaux, mais c'est vrai que Chris a été un vrai coup de coeur tout de suite.

Toujours aussi fan, c'est en entendant les premières notes de Viva la Vida, que j'ai réalisé à quel point ce groupe n'allait plus jamais me quitter, et à quel point il faisait désormais partie de moi. Et même si cet album n'est pas du vrai Coldplay, il est de loin mon favori : j'aime toutes les mélodies, les thèmes utilisés dans cet album sont très forts, la musicalité est très originale, les références musicales, aucune chanson ne me déplait, tout.. Violet Hill est à ce jour ma chanson préférée, que ce soit de Coldplay, ou des autres artistes que j'écoute. Et puis, viens 2011, alors que je rentrais de cours, ma mère semblait aspirée par un clip, et je me suis mise à la regarder, avant de reconnaitre la voix de notre Chris international. J'en ai presque eu les larmes aux yeux, mais pour des raisons bien particulières : sa voix semblait muette sur cette chanson, bien que le clip soit plein de couleur et de bonne humeur. J'ai donc attendu la sortie de l'album pour courir l'acheter. Et puis, pas de coups de coeur comme sur les autres, du moins pas a la première écoute. Ce n'est qu'avec le temps, et une bonne dose de MX toute la journée avec ma mère que j'ai finit par aimer, et adorer cet album. C'es surtout en comprennant les paroles (j'ai appris l'anglais que je parle courrament avec eux d'ailleurs..), qui sont bien plus destinées aux ados (Hurts like Heaven, Charlie Brown), que j'ai commencé a les écouter matin et soir.

Et puis, vient ce 19 mars, j'avais passé la journée en cours, j'attendais chez une amie pour aller au conseil de classe quand ma mère m'a envoyé " Angelique (sa meilleure amie) va au concert de Coldplay en Mai, on fait quoi ? " . Je n'ai pas hésité à lui répondre que je payais les places, l'hotel, l'essence tout ce qu'il fallait, mais que Coldplay à Nice (j'habite Avignon, et ils n'étaient jamais venus aussi près), c'était une occasion à ne pas rater ! Et c'est à 20h50, que nos places étaient commandées. Bien sur, nous nous sommes sautées dans les bras, on a hurlé, et depuis ce jour, je n'écoute QUE Coldplay, rien d'autre, alors qu'ils occupaient déjà 90% de mes moments musicaux. J'ai tellement attendu ce jour, personne autour de moi ne comprennait cet engouement, personne ne savait vraiment qui ils étaient, mais je n'avais pas besoin de l'avis des gens autour de moi, pour être sûre que ce concert allait changer ma vie. Même si ça n'a pas l'air d'être grand chose de les voir en concert, quand on a 15 ans, et qu'on est tellement accrochée à un groupe depuis plus de 10 ans, la première fois qu'on est sûre de les voir, reste le plus beau jour de notre vie. C'est vrai que Coldplay est comme une religion pour moi, je suis devenue végétalienne après avoir pris connaissance de cause, j'ai les mêmes idées qu'eux (mais je les avais déjà avant de connaitre les-leurs). Après 2 mois d'attente qui m'ont semblé interminables, j'ai enfin vécu ce sentiment extra, exeptionnel et magique d'assister à une représentation de mes 4 anglais préférés. Et a vrai dire, je ne m'en suis toujours pas remise..

Au fil des chansons, une espèce de bulle se forme autour de moi, je danse, je hurle, je saute, je pleure, je me contrôle plus vraiment à ce moment là je crois. J'ai l'impression d'avoir passé ma vie avec ce groupe, j'ai l'impression d'avoir fait toutes leurs dates, tous les concerts, tous les shows, toutes les émissions de télé, radio, conférences, interviews, tout avec eux, depuis 15 ans. Ma joie de vivre, et mon sens de la musique ce soir là, ont été multipliés par mille. Tous les soucis du monde se sont envolés ce soir là, je le sais, je l'ai senti. Pour moi, le monde s'est limité à ma bulle, et la scène où étaient mes quatres amours de ma vie. Je suis vraiment, et sincèrement toujours attachée à Coldplay, leur musique me fait tout oublier, je ressens des émotions magnifiques et tellement bouleversantes quand je les écoute. J'aimerai les revoir avant de mourir, mais en personne, pour les remercier de tout ce qu'ils m'apportent, tout ce que qu'ils ont embelli dans ma vie. Ca a vraiment affecté mon coeur et mon mental. C'était effectivement mieux que tout. Etre fan, ça ne s'explique pas, ça se vit. Et un fan ne se souvient pas du jour, il se souvient du moment.

“Tes muscles se crispent. Tu sens que ton cerveau, ton coeur ou même ton crâne peuvent exploser à tout moment tant tu es euphorique. Ton esprit quitte ton corps et ton coeur quitte la planète. c'est l'extase, c'est plus intense que ça encore. c'est une dimension tellement loin de la nôtre. dans ce monde là il n'y a ni discrimination ni intolérance, le monde entier s'aime, les gens sont différents et s'aident, ne se moquent pas les uns des autres, ne se regardent que pour compatir. C'est merveilleux comme sensation de bien-être. On les sent tellement honnêtes, tellement gratifiants, tellement amoureux de cette chose qui leur appartient, et c'est tellement beau à voir, tellement dur à quitter, oublier, laisser de côté. Mais ça rend heureux, tellement bien dans sa tête, on se sent léger. Une armure qui se forme tout autour du public et de la bande, une armure qui rouille sous la pluie mais qui reste tout de même là. Ce n'était pas comme un château de carte, susceptible de s'écrouler à chaque seconde, bien au contraire, jamais il ne s'écroulera, tant qu'il vivra encore dans les mémoires, pour des années et des années encore. C'est de la défonce, c'est de l'extrême défonce, mais en mieux. Les yeux explosé à la MD, l'excitation de la coc', l'impression d'apesanteur de la weed, le calme du shit, et cette sensation de domination du monde de l'ecstasy. Un océan d'émotions, comme le passage d'une mémorable partie de jambes en l'air, à de grosses larmes de bébé. on a envie d'y rester, et de continuer dans cet état pour des heures et des heures. on sait déjà qu'à la fin, quand il faudra quitter cette merveille, tout pourra partir en une brise. Les souvenirs, les émotions, les frissons, tout. Les gens sont attirés, magnétiques, et il y a cet échange tellement puissant. Cette energie tellement forte qui tourne et tourne tout autour de nous. Ce bonheur indéscriptible, cette impression de victoire, cette impression de solitude solidaire. “

concer10

Dernière modification lemercredi, 09 décembre 2015 12:15
Coldplay12

Je m'appelle Lotfi et je suis un fan de Coldplay depuis quasiment le début, The Scientist est mon coup de cœur et Coldplay c'est ma vie.

Je suis le Responsable de Communications et Relations Publiques (ColdplayCorner.com), Administrateur du Forum et Newseur du site, ... et beaucoup d'autres choses.

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Connexion or S'enregistrer