GK Music State - шаблон joomla Новости
Connexion

My Coldplay Story #12 - Alice Rozec

Mon histoire avec Coldplay n’est pas si vieille, mais elle m’a énormément apporté.
 
Quand ils ont commencé à se faire connaître, je n’étais alors qu’une gamine. Aussi, sans le savoir, leur musique a toujours fait partie de mon univers. Je me rappelle que pour son anniversaire, mon grand frère avait été voir le groupe pendant le Twisted Logic Tour, mais moi ce groupe me disait pas grand chose. C’était plus un nom qui m’était familier, que tout le monde connaissait. Je me rappelle que du temps où les blogs étaient à la mode, une amie avait écrit un article « Rock is not Dead » en citant les Coldplay dans sa liste. Je m’étais dit qu’il faudrait qu’un jour je prenne le temps d’écouter ce qu’ils faisaient.
 
Les choses ont commencé à changer à la sortie de Viva La Vida or Death and All His Friends. J’étais complètement obsédée par le clip de Viva La Vida, les yeux bleus de Chris, cette présence qu’ils avaient tous. Je me suis retrouvée à offrir l’album à mon père pour son anniversaire et cet album m’a accompagnée tout l’été. Je l’écoutais en boucle, encore et encore, sans jamais m’en lasser. Rapidement je me suis mise à faire quelques recherches sur internet et je me suis aperçue que je connaissais déjà pas mal de leurs tubes : In My Place, Trouble, Speed Of Sound, Fix You, Clocks, la liste était déjà longue. J’ai suivi la suite logique des choses, j’ai acheté leurs albums et j’ai commencé à me passionner pour ce groupe. Coldplay passait à Lyon cette année là, mais malheureusement le concert était déjà complet quand je me décidai de regarder les places. En 2009 le groupe reçut un NRJ Award d’honneur sous mes yeux admiratifs. Comment avais-je pu ignorer ce groupe si longtemps ? Dans la foulée je découvris le clip de Lost qui me laissa émerveillé. Ca c’était du live ! Ca c’était une vraie performance ! Par le plus grand des hasards, une amie d’enfance, fan elle aussi de Coldplay, me mena sur la galerie du site de ColdplayFrance. Je trouvai rapidement le forum et m’inscris dessus. A l’époque le site était encore tout nouveau, à peine connu et il y avait peu de gens dessus, ce qui fit que je me liai très rapidement d’amitié avec certains membres. Un jour, je décidai de me proposer en tant que modo, et ce fut le début d’une longue histoire. Très vite je me retrouvai aussi à traduire des articles et des chansons, me passionnant aussi pour les photos, qui avaient été à l’origine de ma venue sur ce fansite.
 
En septembre, le groupe jouait au Parc des Princes, mais étant encore trop jeune, mes parents refusèrent que je participe à ce concert. Je me rappelle avoir fouiné longtemps sur internet à la recherche de la moindre photo ou vidéo. J’avais besoin d’écouter du Coldplay tous les jours, ils étaient devenus comme une drogue pour moi, ce qui faisait beaucoup rire mes parents. Entre Viva La Vida et Mylo Xyloto, il eut une sorte de période de calme, mais le site s’agrandissait toujours, de même que notre équipe qui changea un peu de visage avec le temps. Je suis aujourd’hui une des rares à faire partie de l’équipe depuis son début.
 
L’année de première fut une année assez difficile pour moi. Je me demandais ce que je faisais en S, j’avais l’impression d’être nulle, je faisais des crises d’angoisse, je pleurais pour rien, je ne savais pas ce que je voulais faire plus tard. Il n’y avait que quand je dansais ou quand j’écoutais de la musique que je me sentais bien et Coldplay faisait parti des artistes qui m’aidaient à tenir le coup.
 
Le 3 juin 2011 sortit le single d’Every Teardrop Is a Waterfall. Contrairement à beaucoup de personnes, je ne faisais pas le pont et j’étais en cours lorsqu’on entendit pour la première fois la chanson à la radio. Trop occupée à écrire des sms à mes amis, je crois que je n’ai jamais aussi peu suivi en cours de maths. Et je pense avoir battu tous les records de sprint dans les couloirs pour me ruer au CDI et enfin découvrir cette nouvelle chanson.
 
Pendant l’été 2011, je ne me lassai pas de regarder les retransmissions des festivals, maudissant mon bac de français de m’avoir privée du Main Square Festival, mais ce n’était que partie remise, je me le promis. L’album Mylo Xyloto leaka sur internet peu de temps avant sa sortie. Mon iPod ne diffusa que ces quelques chansons en boucle pendant plus d’une semaine, avant de pouvoir enfin tenir l’album entre mes mains. Les chansons me tinrent longtemps compagnie pendant mes trajets de bus, j’étais comme dans une bulle.
 
Quand Coldplay annonça enfin les dates de sa prochaine tournée, je dus user de toute ma force de persuasion pour que mes parents acceptent que j’aille les voir à Bercy. Par chance, mon père devait aussi être à Paris ce jour-là, ce qui facilita la négociation. Au moment de la mise en vente des places j’eus très peur car au début je n’ai pas réussi à en avoir une ! Mais heureusement, une amie de l’équipe qui en avait une en trop me la revendit. J’étais enfin muni de mon précieux sésame !
 
Le JourJ, j’étais dans un état impossible, j’allais enfin voir Coldplay ! Toute la journée fut incroyable. Déjà rejoindre le reste de l’équipe fut une aventure et je me retrouvai à raconter un peu tout et n’importe quoi à un vigile pour les retrouver dans la queue. D’y repenser, ça me fait encore sourire, je me demande s’il a vraiment cru ce que je lui avais dit. Puis le concert en lui-même. Les nombreuses heures à attendre dehors avaient fini par payer, j’étais au premier rang, à Bercy, pour voir les merveilleux Coldplay. Le hasard complet fit que Chris s’arrêta pile devant moi pendant la dernière chanson du set, Every Teardrop Is a Waterfall, s’agenouillant devant notre petit groupe et fit un des moments les plus géniaux et les plus étranges de ma vie : une de mes idoles était à même pas un mètre de moi, chantant une chanson qui m’avait toujours donnée le sourire, mais techniquement, il me montrait ses cou*lles tout de même ! Je garde un souvenir féérique de ce concert. A la sortie, ma décision était prise, qu’importe ce que je ferai l’année prochaine, j’irai au Stade de France les voir une seconde fois !
390610 281654625215610 1871265451 n

"Ce fut aussi pendant ce jour que ColdplayFrance, suite à des désaccords avec la propriétaire du nom de domaine, changea en ColdplayCorner. On garde l’équipe et on change de nom, on était enfin propriétaire de tout !"

 

 

398111 282623848452021 1065415351 n
Comme vous le savez très probablement, en terminal, on est censé réfléchir à notre orientation pour répondre aux vœux postbac. En effet, que voulais-je faire de ma vie ? J’ai longtemps réfléchi à la question. Ayant une formation de danseuse, ayant toujours aimé lire et étant fan de musique, la réponse me vint finalement assez facilement : je voulais travailler dans la culture. Pourquoi ne pas continuer, mais de façon plus officielle cette fois, le travail que je faisais avec ColdplayCorner ? Après quelques recherches, je m’aperçus que les maisons d’édition et les maisons de disques recrutaient pas mal en école de commerce. Alors pourquoi pas ?
 
L’été 2012 fut très enrichissant, je fis l’expérience d’être bénévole dans un grand festival de musique, me confirmant dans mes choix d’études, je passai une semaine avec une amie rencontrée sur le forum et qui faisait partie de l’équipe, et enfin, le 2 septembre j’assistai au concert au Stade de France. Je ne vais pas m’attarder sur les détails, j’écris toujours de longues reviews après les concerts que vous pouvez lire sur le forum, mais ce que j’ai à dire, c’est que c’était merveilleux. Il n’y a quasiment que pendant un concert que j’ai ce sentiment de plénitude, que je me sens aussi vivante. J’adore ce sentiment. Et on a eu aussi la chance de rencontrer Phil Harvey, événement inattendu mais qui fit beaucoup plaisir.
529896 10200567124845088 717469074 n 526623 10200567129845213 1037373834 n

531899 10200567124765086 1573857616 n 183915 10200567190526730 19975023 n 255467 4412249632763 422262061 n
Aujourd’hui je suis en prépa ECS, c’est à dire une prépa HEC mais pour ceux qui viennent de S et je fais tout pour essayer de rendre un peu ce que m’a donné ce groupe. Certes je ne suis peut être plus autant obsédée par Coldplay, mes gouts musicaux se sont beaucoup diversifiés. Je ne suis plus cette gamine de 14 ans qui découvrait l’univers merveilleux de la musique et vous me verrez beaucoup moins parler de Coldplay qu’avant. Mais je ne serai jamais assez reconnaissante pour tout ce qu’ils m’ont apportée : de très bonnes connaissances en anglais, des rencontres avec des personnes que je considère aujourd’hui comme mes amis, mes premiers concerts à Paris et par là, apprendre aussi à préparer un voyage avec tout ce qui en suit : trajets, logements, bouffe, mais surtout, ils m’ont permis d’avoir un but dans la vie. Alors merci les gars, et à la prochaine tournée !

Dernière modification lemercredi, 09 décembre 2015 12:16
Coldplay12

Je m'appelle Lotfi et je suis un fan de Coldplay depuis quasiment le début, The Scientist est mon coup de cœur et Coldplay c'est ma vie.

Je suis le Responsable de Communications et Relations Publiques (ColdplayCorner.com), Administrateur du Forum et Newseur du site, ... et beaucoup d'autres choses.

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Connexion or S'enregistrer