GK Music State - шаблон joomla Новости
Connexion
 

Ullevi Arena, Göteborg, Suède

26 juin 2017 ullivi

Map/Carte

Setlist:

01. Intro (O Mio Babbino Caro - Maria Callas)
02. A Head Full of Dreams (long début avec le discours de Charlie Chaplin)
03. Yellow
04. Every Teardrop Is a Waterfall
05. The Scientist
06. Violet Hill
07. God Put A Smile Upon Your Face
08. Paradise (avec Tiësto remix en fin)

Scène B:
09. Always In My Head
10. Magic
11. Everglow (Version Single avec une vidéo hommage de Muhammad Ali)

Scène A:
12. Clocks (avec "Army Of One" au début)
13. Midnight (partiale)
14. Charlie Brown
15. Hymn for the Weekend
16. Fix You (avec "Midnight" au début)
17. Viva la Vida
18. Adventure of a Lifetime

Scène C:
19. Kaleidoscope (etendue)
20. In My Place (Acoustique)
21. Don't Panic (Will au chant - acoustique)
22. Känn ingen sorg för mig Göteborg (Reprise de Håkan Hellström)

Scène A:
23. Something Just Like This
24. A Sky Full Of Stars
25. Up&Up
26. Outro

Roadie#42 Blog

“Chaque jour est différent” semble être la phrase que tout le monde prononce cet après-midi alors que les gens s'occupent sous le soleil.
Alors que le concert s'approche, la brise de l'après-midi s'est transformée en un vent qui pourrait faire céder un arbre. Outre le fait que les techniciens d'éclairage de poursuite perchés dans les tours soient un poil plus tendu que d'habitude, il n'y a pas de réel problème pour le concert.
Cela signifie aussi que les confettis auront leur propre fonctionnement psychédélique. La première explosion s'effectuera normalement mais aussitôt elle aurait pris de l'altitude, elle se dirigera sur les côtés et commencera à tournoyer en cyclones multicolores.
Cependant, il y a une légère interrogation sur le lien affectif entre le groupe et le public produit par les trombes d'eau de la veille : est-ce que le concert d'aujourd'hui va pouvoir être à la hauteur ? En plus, on est la latitude la plus au nord de notre leg européen ; ce qui signifie qu'au début du concert, le soleil ne sera même pas encore couché, avec cette impression d'être en plein après-midi. Est-ce que ce gigantesque concert, prospère en lumières, en feux d'artifice et en bracelets pourrait « quand même fonctionner » alors qu'il fait encore jour ?

01 DSC03015

On a rapidement eu notre réponse, vers la fin de The Scientist. C'est souvent un temps fort, pour voir si le public est chaud, mais avant même que le public chante en chœur sur la fin de la chanson, de toute évidence, tous les gens présents dans le public bougeaient leurs bras dans tous les sens.
Le groupe a clairement été marqué et les choses se sont accélérées. On aurait dit que la réaction du public de la veille n'avait rien eu avoir avec le temps. Les Suédois gèrent tout simplement un max !
Il ne fait aucun doute qu'il y a plus important que le temps ou le fait que le soleil se couche assez tôt pour laisser place aux effets de lumière. Les gars en sont arrivés à un point où ils sont « très très » bons en concert. Des soirées comme celles passées à Göteborg doivent nous permettre de se souvenir qu'au milieu de cette immense usine à gaz, le lien entre le groupe et le public maîtrise toujours le concert et impose son succès.
C'est un concert absolument exceptionnel et le mérite en revient presque entièrement au public. Quand il saute à l'unisson sur Charlie Brown, c'est comme s'il n'était qu'une seule et unique entité, comme lorsque quelqu'un déploie un parachute et le secoue de bas en haut. Les têtes et les mains ondulent et rebondissent en vagues jusqu'au fond du stade.
Leur prestation sur la scène C s'achève et cette immense charge d'énergie que la foule a donné au groupe est quelque chose auquel Chris a rendu hommage lorsqu'il a repris une chanson d'un artiste local. On m'a dit que c'était une chanson de Håkan Hellström s'intitulant Känn Ingen Sorg För Mig Göteborg ou Do Not Feel Sorry For Me Gothenburg (« Ne sois pas triste pour moi Göteborg »).

On dirait que les gens du coin la connaisse et c'est un moment magique avant la course folle vers la scène principale pour les trois dernières chansons.
D'ici peu, Up And Up va clore le concert. Le soleil a depuis longtemps disparu derrière l'horizon, et maintenant nous avons une bonne obscurité. Nous terminons toujours les concerts comme les commençons, le vent transformant les feux d'artifices en de nouvelles formes inhabituelles.
C'est incroyable lorsque les choses deviennent étonnamment splendides ; et je mets définitivement Göteborg dans cette catégorie.
R42.

Vidéos

Galerie/Photos

Dernière modification lesamedi, 01 juillet 2017 11:59

Connexion or S'enregistrer