GK Music State - шаблон joomla Новости
Connexion
 

Olympic Stadium, Seoul, Corée

Map/Carte

15-avril-2017 Olympic-Stadium-Seoul

Setlist:

01. Intro (O Mio Babbino Caro - Maria Callas)
02. A Head Full of Dreams (long début avec le discours de Charlie Chaplin)
03. Yellow
04. Every Teardrop Is a Waterfall
05. The Scientist
06. Birds (avec Oceans au début)
07. Paradise (avec Tiësto remix en fin)

Scène B:
08. Always In My Head
09. Magic
10. Everglow (Solo de Chris suivi avec une vidéo hommage de Muhammad Ali)

Scène A:
11. Clocks (avec "Army Of One" au début)
12. Midnight (partiale)
13. Charlie Brown
14. Hymn for the Weekend
15. Fix You (avec "Midnight" au début)
16. Viva la Vida
17. Adventure of a Lifetime

Scène C:
18. Kaleidoscope (etendue)
19. In My Place (Acoustique)
20. Don't Panic (Will et Jonny au chant - Acoustique)
21. God Put A Smile Upon Your Face (Acoustique)
22. 'South Korea Song' (Chanson Improvisée par Chris)

Scène A:
23. Something Just Like This
24. A Sky Full Of Stars
25. Up&Up
26. Outro

R#42 Blog

Seoul1a 768x432

Après quelques jours difficiles (mais à la fin, réussis) à Taipei, arrive à Séoul nous a fait du bien. L’Olympic Staium est magnifique et on dirait que le temps n’a pas eu vent de la venue de Coldplay en ville puisqu’on n’aperçoit aucun nuage et aucune goutte de pluie à l’horizon. Encore un stade en forme de chips Pringles, la scène est située de sorte à faire face aux sièges en terrasse.

Mettez peut-être ça sur le fait qu’il fasse beau ou que les locaux qui nous aident ici sont vraiment agréables, mais l’ambiance au camp est à son beau fixe. Cela vient aussi surement du fait que nous soulager de ne pas nous sentir « seuls face aux éléments qui se déchainent ». J’ai entendu dire que les athlètes s’entrainent avec des poids enchainés à leurs pieds, de façon à ce que, lorsqu’arrive le jour de la compétition, ce soit plus facile pour eux. Après deux soirées passées avec la pluie torrentielle, peut-être que le fait de revenir à un concert “normal” nous parait être un cadeau ?

Les balances du groupe se font et contiennent quelques chansons que nous n’avions pas entendu depuis longtemps ainsi que d’autres, toutes récentes voire complètement nouvelles. Ils jouent même une chanson qui remonte à très longtemps et qui n’est pas juste un simple morceau issu d’un B-Side, mais je suis quasiment sûr qu’elle n’a pas été jouée en live, excepté lorsqu’ils étaient encore en train de l’écrire.

Encore un concert qui commence tôt, donc la journée est plutôt courte et bientôt, il est l’heure de l’ouverture des portes. Regarder le public entrer est une expérience plutôt étrange. Ils sont extrêmement ordonnés et très, très calmes – si bien qu’avant que le concert commence, il régnait un étrange silence. C’est sûr qu’il y a un énorme contraste quand on compare avec les fans fous d’Amérique.

Pourtant, tout comme à Taipei, une fois que Jess Kent qui ouvre le show, monte sur scène et chauffe l’audience, le public est certainement l’un des plus enthousiastes.

Jess et son batteur Cat rejoignent tous deux Coldplay, pendant le laché de ballon durant Adventure Of A Lifetime. Chris les remarque et en profite pour introduire quelques paroles de la chanteuse, Jess et Cat ne pourraient se sentir plus intégrés.

L’excitation du public est à son comble et les fans adaptent le concert à chaque seconde – ils créent leur propre show lumière vers la B-Stage à l’aide de leurs smartphones, chantent à pleins poumons et nous envoient leur joie pendant l’intégralité du show.

C’est une belle et délicieuse soirée, presque idyllique. Si nous pouvions choisir une seule journée pour décrire une tournée parfaite, je dirai que celle-ci serait certainement dure à détrôner…

Et comment les roadies célèbrent-ils un concert parfait qui ne comprend pas de chargement et déchargement du materiel le lendemain ? Eh Bien, il faut dire que les fameux jours des « Sex, Drugs and Rock’n’Roll » sont clairement derrière nous, c’est ce que j’ai pu constater alors que je me rendais dans le bureau de production pour y trouver beaucoup de membres de l’équipe, les yeux rivés sur l’écran d’ordinateur de Nicole, l’assistante de production . Apparemment, un girafon serait en train de naitre et il est possible de suivre sa naissance en direct. Le suspense et l’excitation au sein de l’équipe de production est à son comble et pourrait facilement rivaliser avec un soir de match de Coupe dans un bistro de l’East-End.

J’attrape une part de pizza et monte dans un van pour retourner à l’hôtel. Derrière moi, j’entends des cris qui pourraient rivaliser avec ceux du public de ce soir... quelque chose me dit qu’une nouvelle petite girafe y est certainement pour beaucoup.

Seoul1c 768x576Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes.
R42.

Vidéos

Gallerie/Photos

Dernière modification levendredi, 21 avril 2017 15:55

Connexion or S'enregistrer