GK Music State - шаблон joomla Новости
Connexion
 

Mall Of Asia Grounds, Manille, Philippines

04-avril-2017-Mall-Of-Asia-Grounds

Map/Carte

Setlist:

01. Intro (O Mio Babbino Caro - Maria Callas)
02. A Head Full of Dreams (long début avec le discours de Charlie Chaplin)
03. Yellow
04. Every Teardrop Is a Waterfall
05. The Scientist
06. Birds (avec Oceans au début)
07. Paradise (avec Tiësto remix en fin)

Scène B:
08. Always In My Head
09. Magic
10. Everglow (Solo de Chris suivi avec une vidéo hommage de Muhammad Ali)

Scène A:
11. Clocks (avec "Army Of One" au début)
12. Midnight (partiale)
13. Charlie Brown
14. Hymn for the Weekend
15. Fix You (avec "Midnight" au début)
16. "Heroes" (reprise de David Bowie)
17. Viva la Vida
18. Adventure of a Lifetime

Scène C:
19. Kaleidoscope (etendue)
20. In My Place (Acoustique)
21. Don't Panic (Will et Jonny au chant acoustique)
22. Ink (Demande de Fan Ken)
23. Manila Song (chanson improvisée par Chris)

Scène A:
24. Something Just Like This
25. A Sky Full Of Stars
26. Up&Up
27. Outro

Roadie#42 Blog

Roundup 1 DSC00828 Edit 768x768

En tant que groupe parcourant le monde depuis près de 20 ans maintenant, il est bien-sûr rare de nous retrouver dans des endroits où nous n’avons jamais mis les pieds. Manille est l’un de ces premiers lieux depuis longtemps. Pour le groupe et l’équipe technique, l’ambiance qui flotte ici est réellement stimulante et pour le public (dans lequel j’ai foncé alors que je sortais faire une balade), c’est vraisemblablement un jour spécial.  

La ville de Manille, ressemble à un parking. (En référence à la blague populaire, qui est : « Où est-ce-que le public gare leurs voitures ? »). Après avoir pris un bon bol d’humidité au Stade de Singapour, le vent frais que l’on sent ici est une véritable libération.

Il est tout à fait normal pour les garçons, de travailler de nouvelles chansons lors des balances, mais cette fois-ci, le lieu où ils s’échauffent est devenu un véritable moulin. En résumé, on dirait une superbe juxtaposition irréelle dès que vous quittez les coulisses, avec toutes ces personnes bafouillant, portant des talkie-walkie et les roadies en train d’hurler – et lorsque vous arrivez dans le dressing room où vous assistez à une réunion de personnes collées les unes aux autres sur le sol grinçant, chuchotant les uns les autres… il y a réellement une photo à prendre. 

Alors que je me balade par ci, par-là, avant le concert, je commence à me rendre compte que la connexion internet, peu importe où je vais, ne marche plus. La chose la plus simple à faire, dans ce cas-là est de désactiver le réseau internet mobile, jusqu’à ce qu’un membre de l’équipe informatique résolve le problème. Lorsque 50 000 personnes se retrouvent toutes au même endroit et postent des selfies, là par contre… c’est pratiquement impossible. C’est seulement dans ce genre de situation là qu’on réalise à quel point nous sommes habitués au luxe d’avoir une connexion illimitée, constante. Habituellement les fans passent la plupart du pré-concert à appeler leurs proches, regarder leur Facebook ou les actualités. Mais ici, les gens se baladent.  J’ai presque l’impression que nous devrions allumer quelques bougies et commencer un jeu de cartes, comme on le fait parfois quand il y a une coupure d’éléctricité.

D’après quelques discussions d’après concert, il semblerait que ceci se soit passé en même temps qu’un léger tremblement de terre juste avant le concert. (Nous sommes vraiment dans un endroit plein de vie, dans tous les sens du terme). Je ne l’ai pas ressenti sur le moment, en même temps j’ai passé mon temps sur un ampli de basse...

Je remarque que les immeubles entourant le stade semblent se remplir. Les places VIP surplombent la scène et de petites silhouettes semblables à des points se dessinent. Je me souviens de la déclaration de Chris, lors de la tournée X&Y : il disait qu’il savait de manière exacte, quand est-ce-qu’il était nécéssaire de faire un changement dans la setlist, c’était lorsqu’il voyait des visages se tourner pour disparaitre vers la sortie. Les gens dans ces immeubles sont restés, il semble qu’ils aient apprécié…

Roundup 2 DSC00929

Le concert était aussi unique, parce qu’il me semble que c’est la première fois que le groupe salue le public, sur la B-Stage, avant de partir. Je ne suis pas vraiment sûr que ce soit un gage de reconnaissance envers les gens qui étaient places très, très loin dans le stade (qui était très étroit et long). Avec un nouveau lieu à ajouter sur leur carte du AHFOD Tour, Coldplay sort de scène et le groupe se dirige vers les coulisses.

Prochain arrêt : la Thaïlande…
R42

Vidéos

Galerie/Photos

Dernière modification lemercredi, 05 juillet 2017 18:56

Connexion or S'enregistrer