GK Music State - шаблон joomla Новости
Connexion
 

HSR Taoyuan Station Plaza, Taipei, Taïwan

12-avril-2017-HSR-Taoyuan-Station-Plaza

Map/Carte

Setlist:

01. Intro (O Mio Babbino Caro - Maria Callas)
02. A Head Full of Dreams (long début avec le discours de Charlie Chaplin)
03. Yellow
04. Every Teardrop Is a Waterfall
05. The Scientist
06. Birds (avec Oceans au début)
07. Paradise (avec Tiësto remix en fin)

Scène B:
08. Always In My Head
09. Magic

Scène A:
10. Clocks (avec "Army Of One" au début)
11. Midnight (partiale)
12. Charlie Brown
13. Hymn for the Weekend
14. Fix You (avec "Midnight" au début)
15. Everglow (Solo de Chris suivi avec une vidéo hommage de Muhammad Ali)
16. Violet Hill
17. Viva la Vida
18. Adventure of a Lifetime

Scène C:
19. Kaleidoscope (etendue)
20. In My Place (Acoustique)
21. Don't Panic (Will et Jonny au chant - Acoustique)
22. 'Happy Birthday' (Mildred J. Hill cover - chanté en mandarin pour Guy)
23. Til Kingdom Come

Scène A:
24. Something Just Like This
25. A Sky Full Of Stars
26. Up&Up
27. Outro

#R42 Blog

DSC01916 Edit Edit

Ok, allons à l’essentiel. On aurait pu qualifier le concert ce soir de “ bien trempé”. La pluie a réussi à se frayer un chemin jusqu’à nous, pour être honnête. Tout le monde s’attendait à ce qu’il pleuve lors du premier show (d’ailleurs il a plu des cordes juste après le concert), mais nous nous attendions à ce qu’il fasse meilleur aujourd’hui.

Sur la B-Stage, par contre, on aurait cru à des seaux d’eau, balancés sur scène. Les membres du groupe ont tout de même tenu bon, mais le matériel, lui, a plutôt fait sa diva. Le piano du B-Stage s’est surtout plaint, lorsque Chris s’est assis pour jouer Everglow. C’était assez drôle d’entendre que le son qui en sortait ressemblait plus à des notes de flûte qu’à celles d’un piano. Le technicien clavier, Andy Henderson, est tout de suite venu pour régler ce problème et Chris a vaillemment recommencé le morceau. Et là, on ne pouvait entendre qu’une note sur trois. A ce moment-là, la pluie était tellement lourde qu’elle appuyait sur les touches du clavier à chaque fois qu’elle tombait sur le piano. Chris a simplement ri puis est retourné sur la scène principale, la A-Stage, en suggérant qu’il jouerait Everglow plus tard, sur le grand piano.

Toutefois, ce qui s’est passé avec le piano de la B-Stage n’était qu’un avant-goût du carnage subi par le matériel. Le matin suivant, les discussions dans les bus de l’équipe technique sur le trajet de l’aéroport tournaient uniquement autour des soucis techniques rencontrés la veille. Il était alors évident qu’aucun département technique n’avait été épargné.

Mais il y a tout de même quelque chose durant ces soirées-là qui nous permet de donner le meilleur de nous-même. Dans de telles conditions, nous essayons de voir seulement le côté positif, l’ambiance est toujours bonne et cela crée un lien entre le groupe et le public. C’est comme si nous devions relever un défi. Le public est venu dans le but de passer un bon moment, de célébrer la musique et rien de ce qu’il peut se passer ne pourra empêcher ça. Au fil des années, de nombreuses chansons de Coldplay ont parlé du fait d’être dans une mauvaise situation et d’essayer d’en sortir du mieux que l’on peut – le concert de ce soir est une véritable « expérience » Coldplay.

Dans tous les cas, pendant que l’équipement prend l’eau, l’enthousiasme des fans présents, lui, n’est en rien altéré.

Un autre changement dans la setlist se fait, pour remercier les fans qui continuent de mettre l’ambiance malgré la pluie battante et la mélodie de Violet Hill, rarement jouée, se fait entendre. Il y a également un autre beau moment de communion sur la C-Stage, lorsque Chris commence à chanter Happy Birthday à Mr Berryman (en Mandarin !).

A la fin, nous nous sommes certes battus mais nous avons vaincu.

Nous n’avons jamais le temps de nous ennuyer…

Roadie 42

Vidéos

Galerie/Photos

Dernière modification lesamedi, 01 juillet 2017 11:56

Connexion or S'enregistrer