GK Music State - шаблон joomla Новости
Connexion
 

Ernst-Happel Stadion, Vienne, Autriche

11-juin-2017-Ernst-Happel-Stadion

Map/Carte

Setlist:

01. Intro (O Mio Babbino Caro - Maria Callas)
02. A Head Full of Dreams (long début avec le discours de Charlie Chaplin)
03. Yellow
04. Every Teardrop Is a Waterfall
05. The Scientist
06. God Put A Smile Upon Your Face
07. Paradise (avec Tiësto remix en fin)

Scène B:
08. Always In My Head
09. Magic
10. Princess Of China
11. Everglow (Version Single avec une vidéo hommage de Muhammad Ali)

Scène A:
12. Clocks (avec "Army Of One" au début)
13. Midnight (partiale)
14. Charlie Brown
15. Hymn for the Weekend
16. Fix You (avec "Midnight" au début)
17. Viva la Vida
18. Adventure of a Lifetime

Scène C:
19. Kaleidoscope (etendue)
20. In My Place (Acoustique)
21. Don't Panic (De mande de fan - Acoustique)

Scène A:
22. Amazing Day (Longue Intro)
23. Something Just Like This
24. A Sky Full Of Stars
25. Up&Up
27. Outro

Roadie#42 blog

Faisant écho à l’allusion du blog précédent au sujet du nouveau moyen de locomotion de Chris dans les stades, les balances commencent aujourd’hui par l’arrivée du groupe, chacun sur sa trottinette.
Tous les quatre se dirigent droit sur la rampe de la scène B. Avec leur optimisme de roadie typique, l’ensemble de l’équipe technique disserte sur le temps qu’il faudra avant que quelqu’un ne finisse la jambe dans le plâtre à assurer le spectacle assis sur un trône à la façon Dave Grohl.

01 DSC07405 Edit

Les engins à roulettes sont laissés de côté et les balances commencent vraiment. Ils entament un de mes morceaux préférés de ma première tournée en 2002 puis basculent sur un morceau de leurs tous premiers moments – lorsqu’ils jouaient devant un public constitué de leurs amis dans les arrière-salles des pubs de Camden.
Comme on pouvait s’y attendre, personne ne se souvient précisément du morceau, mais chacun d’entre eux semble se rappeler de différentes mesures, si bien qu’à eux quatre ils purent reconstituer toute la chanson.
Ce n’est pas très clair si ce morceau fera partie du concert ou s’il s’agit juste d’un moment de détente. Il faut tout de même se demander ce que les quatre jeunes hommes qu’ils étaient lorsqu’ils ont écrit la chanson auraient fait sur scène aujourd’hui.

C’est la scène la plus idyllique que vous puissiez imaginer sur une tournée des stades de haut niveau. Il n’y presque pas un nuage dans le ciel, et toute la machine qu’est cette tournée suit son cours normalement.

Peut-être les jeunes Coldplay se seraient-ils moqués de tant de “grandeur” – en fin de compte, les extravagances de cette conquête mondiale des stades auraient difficilement correspondu à leur mentalité « indé » de l’époque. Il faut cependant soupçonner qu’ils ont toujours pensé intérieurement « Et si tout se passait bien ? »
Très régulièrement, des idées sont émises par le groupe et jugées de manière pragmatique par l’équipe avec des « Oui, mais ça pourrait mal tourner – et cela pourrait arriver – et ça pourrait ne pas fonctionner aussi bien ».  La réponse des garçons, inébranlable et cohérente, est souvent « Oui, mais si c’était génial ? On doit au moins essayer. »

Je suis presque sûr que cet état d’esprit a guidé toute l’histoire du groupe, dès la germination de l’idée en chacun d’eux « Je vais déménager à Londres et monter un groupe ».
Il est facile d’oublier que des idées simples peuvent passer entre les mailles du filet de complications qu’est la vie et devenir des choses grandioses.
C’est parfois les plus petits et étranges détails qui vous rappellent que vous êtes au milieu de quelque chose de sacrément sympa.

R42

02 DSC07999 Edit

Vidéos

Galerie/Photos

Dernière modification lesamedi, 01 juillet 2017 11:58

Connexion or S'enregistrer