GK Music State - шаблон joomla Новости
Connexion
 

Commerzbank-Arena, Frankfurt, Allemagne

30-juin-2017-Commerzbank-Arena

Map/Carte

Setlist:

01. Intro (O Mio Babbino Caro - Maria Callas)
02. A Head Full of Dreams (long début avec le discours de Charlie Chaplin)
03. Yellow
04. Every Teardrop Is a Waterfall
05. The Scientist
06. God Put A Smile Upon Your Face
07. Paradise (avec Tiësto remix en fin)

Scène B:
08. Always In My Head
09. Magic
10. Princess Of China
11. Everglow (Version Single avec une vidéo hommage de Muhammad Ali)

Scène A:
12. Clocks (avec "Army Of One" au début)
13. Midnight (partiale)
14. Charlie Brown
15. Hymn for the Weekend
16. Fix You (avec "Midnight" au début)
17. Viva la Vida
18. Adventure of a Lifetime

Scène C:
19. Kaleidoscope (etendue)
20. In My Place (Acoustique avec Don't Look Back In Anger d'Oasis en fin)
21. Don't Panic (Will au chant - acoustique)
22. Green Eyes (Acoustique)
23. Frankfurt Song (Improvisation de Chris Martin)

Scène A:
24. Something Just Like This
25. A Sky Full Of Stars
26. Up&Up
27. Outro

Roadie#42 Blog

Rien ne peut rendre un cœur  de roadie de Coldplay  plus heureux que de déambuler dans un stade un jour de bruine et d’y trouver un toit. Ainsi commence notre expérience Francfort et ça ne fait que s'améliorer.
Les répétitions permet au groupe de travailler sur une des nouvelles chansons. Le stade vide devient une chambre d'écho assez flippante, et malgré tout, ça promet.

01 DSC03432
Désormais, tout le monde sait qu'une salle avec de l'écho, qui apparaît l'après-midi ne peut signifier qu'une chose : quand le public chantera, le son sera exceptionnel. Et c'est exactement ce qu'on a eu.
J'avais déjà parlé du processus d'échange entre la prestation du groupe et la fougue du public. Durant les grands soirs, l'un entraîne l'autre dans un cercle vertueux, l'un guidant l'autre, le chargeant d'énergie. Une immense réverbération caverneuse qui fonctionnerait serait une sorte de  turbo-booster dans ce processus. Le groupe paraît imposant et la foule ressemble à un moteur à réaction de près.

On avait prévu un nouveau truc pour avoir plus de fumée sur « God Put A Smile » ce soir. La fumée a envahi la scène à tel point que le groupe ne pouvait plus se voir les uns les autres, abandonnant le public à son propre sort, jusqu'au moment où les gars ont arrêté la chanson et sont partis en fous rires.
« Charlie Brown » a dû aussi être recommencée, Chris demandant au public de lâcher leurs portables afin de profiter de l'instant, ne serait-ce que le temps d'une chanson. On ne parle ni de plainte, ni de réprimande, on parle juste d'expérience sociale. Les premières conclusions de votre correspondant  sont que cette ambiance collective déclenche une énergie surpuissante. Les résultats seront sûrement satisfaisants et on recherche, sans doute, déjà d’autres idées…

Le public a aussi participé quand le groupe est apparu sur la scène C et qu’il y a eu un changement de dernière minute dans la setlist. Dans le public, une personne tendait une pancarte sur laquelle elle demandait que « Don’t Look Back In Anger » soit reprise en chœur, ce que le groupe a fait avec grand plaisir. Ce soir, l'atmosphère collective de ce chant n'a cessé de progresser...

Avec les gros échos de la salle et la foule bruyante et fougueuse, le seul mot approprié pour résumer la soirée serait «rugissement ».

R42

Vidéos

Galerie/Photos

Dernière modification lejeudi, 06 juillet 2017 16:17

Connexion or S'enregistrer