GK Music State - шаблон joomla Новости
Connexion
 

Push Zone #24 George Cosby

Push Zone
#24 George Cosby

SoundcloudFacebook - Twitter - Instagram

VERSION ANGLAISE/ENGLISH VERSION

Il est sur notre radar depuis quelques mois. Eh bien, que pouvons-nous dire de plus sur George Cosby. C'est là que les entretiens sont très utiles. Nous avons décidé de discuter avec le chanteur tonique pour avoir son avis sur cette montée soudaine à la popularité. Ce que nous avons découvert, c'est que ce talent basé à Londres est incroyablement humble, passionné de musique et a un œil sur l'avenir.

Bonjour George, et merci d’avoir accepté de faire cette interview avec nous.
- Tout d’abord, parlez-nous de vous, qui est George Cosby ?
Bien sûr, mon nom est George Cosby, je suis un auteur compositeur du Sud de Londres en Angleterre.

gc 2

- Quand et comment vous êtes-vous retrouvé à faire de la musique ?
On m’a offert ma première guitare à l’âge de 7 ans, une guitare pour enfant avec des cordes en nylon que j’adorais. C’était très agréable à jouer et de là j’ai commencé à vraiment m’intéresser à la musique. Je n’ai commencé à écrire mes propres chansons de A à Z qu’à partir de 16 ans. Pas besoin de préciser qu’il m’a fallu du temps avant de pouvoir en produire au moins la moitié qui tenaient la route. Cependant, j’ai commencé à me produire pour mieux les ressentir, à sortir de ma zone de confort et plus je le faisais plus c’était bon. Et nous y voilà aujourd’hui.

- Vous avez une façon bien particulière d’écrire vos chansons, quels sont les sujets qui vous inspirent ?
Merci. Elle peut venir de n’importe où. Une petite phrase lue dans un magazine, un roman ou même juste une conversation que j’aurais surprise. Généralement, tout commence avec un concept pour les paroles comme point de départ. Avoir un thème fort pour les paroles me donne beaucoup de satisfaction, donc vous pouvez imaginer à quel point il est triste d’apprendre la mort de grands artistes comme c’est le cas cette année. Leonard Cohen, entre autres, était l’un de ses artistes dont les paroles vous font redécouvrir en permanence de nouvelles nuances que vous n’aviez jusqu’à lors pas saisies.

human touch ep- Parlons maintenant de votre premier EP ‘’Human Touch’’, comment et quand vous êtes-vous décidé à écrire ces quatre titres ? Quelle est l’histoire derrière cet EP ?
Human Touch a été ma première tentative de création d’une œuvre cohérente. Elle a été écrite il y a un petit moment, suite à une rupture après une longue relation et a servi de base au concept derrière l’œuvre.

- Parlez-nous de la diversité sonore qu’on trouve dans cet EP, est-ce voulu ? Pensez-vous que cet EP a atteint les objectifs fixés lors de sa création ?
C’est définitivement un but que je m’étais fixé, chaque morceau devait avoir son propre caractère. C’est quelque chose que je garderai lors de l’écriture d’un album entier. Je suis ravi de l’accueil réservé à cet EP et cela me fournit une base sur laquelle construire, donc oui, je suis très content.  

- Parlons maintenant de votre second EP ‘’A Savage Kiss’’, est-ce une suite de votre premier EP ou une nouvelle histoire ?
Oui, c’est en quelque sorte une extension du premier. A l’époque j’avais quelques morceaux qui fonctionnaient bien ensembles, et il aurait été honteux de ne pas les publier d’une manière ou d’une autre. Il témoigne d’une période d’écriture datant d’environ six mois après celle du premier EP.artworks 000177120771 v4wnwl t500x500

- L’identité sonore est toujours la même que sur le premier, mais on sent une certaine aisance dans l’interprétation. Diriez-vous qu’en tant qu’artiste vous avez murit par rapport à "Human Touch" ?
Probable. Je dirais qu’aujourd’hui il est certain que oui, et vous l’entendrez dans les prochaines sorties. Je pense que la beauté de l’écriture est que vous apprenez chaque jour et qu’avec un peu de chance vous vous améliorez et vous vous défiez. Cela étant dit, je reste tout de même fier du travail effectué à l’époque sur Human Touch. 

- "All Of Your Love’’ est à mon sens le titre qui porte cet EP, de par l’écriture et la mélodie,  parlez-nous de cette chanson. Quelle est son histoire, quelle a été votre inspiration pour cette chanson ?
“All of Your Love” est centrée sur le sentiment d’ambition, de désir et peut-être même d’égo en relation avec l’amour. C’était simplement quelque chose qui m’avait traversé l’esprit à l’époque et j’ai gribouillé quelques paroles et quasi automatiquement une chanson est née. C’est plaisant quand ça arrive.

- En écoutant vos 2 premiers EPs, ce qui m’a surtout interpellé ce sont les textes des chansons, on ressent comme une envie de vouloir dire quelque chose, est-ce un message personnel, des expériences que vous avez vécues ?
Il peut s’agir des deux. Parfois, vous avez besoin d’exprimer quelque chose d’extrêmement personnel et il y a quelque chose d’assez purificateur là-dedans.  D’autres fois, il peut simplement s’agir d’observations, d’histoires ou de moments que vous avez vécus et voulu capturer.

- Que ce soit en studio ou en live, votre son est quasiment le même. C’est un résultat que la plupart des artistes veulent avoir, est-ce naturel ou travaillé ?
Je ne suis pas sûr d’être tout à fait honnête avec vous. Je pense qu’il est important d’être capable de le jouer comme sur l’enregistrement, mais il y a une certaine beauté à être capable de le modifier et d’ajouter des passages particuliers pour le public. Les performance en direct sont, pour moi, un aspect bien particulier de la musique et peut être même la raison pour laquelle je veux faire des albums.

George Cosby Download page

- Les médias vous décrivent comme un artiste Pop, qui à l’écoute, plonge l’auditeur dans un univers sonore entre King Krule et Bon Iver, comment vous voyez-vous ?
Bien que ce ne soit que le début, le public voudra toujours comparer, et je comprends totalement. J’adore la musique et j’aime prendre des influences un peu partout, mais ce n’est pas quelque chose auquel j’ai souvent pensé pour être honnête. J’espère et essaye, avec un travail acharné, de prendre un chemin où je pourrai développer un morceau qui se suffira à lui-même et me représentera, moi, en tant qu’artiste.

- Vous avez été choisi pour collaborer avec Burberry lors de la fashion week à Londres, parlez-nous de cette expérience.
Une expérience extraordinaire, ce sont des gens très agréables et qui soutiennent les nouveaux artistes. Je suis donc très heureux d’avoir travaillé avec eux.

- Quelles sont vos projets pour la suite, un album ?
Oui, je travaille très dur à la préparation d’un album et j’espère sortir quelques nouveaux morceaux pour 2017.

- Quels genre de musique écoutez-vous, que pouvons-nous trouver sur votre étagère à musique ?
Beaucoup de styles. Je découvre beaucoup de nouveaux morceaux mais aussi de plus ou moins anciens pour découvrir de vrais joyaux. Le nouvel album de Radiohead est bien sûr celui qui est le plus joué, mais j’écoute aussi beaucoup de motown records.

- Quel est votre coup de cœur musical de cette année, que conseilleriez-vous aux lecteurs de cet entrevue ?
J’ai vraiment apprécié le premier EP de Matt Maltease.  Superbes histoires sur fond de piano.

- En dehors de la musique, quels sont vos autres centres d’intérêts?
Toutes les sortes d’art m’attirent. J’ai grandi avec une galerie d’art en guise de salon, donc l’art a toujours eu un intérêt pour moi. La lecture aussi. J’ai récemment lu un roman intitulé « The Night Circus » qui était fantastique.

- Parlons Coldplay maintenant, avez-vous déjà assisté à un de leur concert ? Et pouvez-vous aussi nous dire le titre de votre chanson préféré de Coldplay.
Vous savez que j’ai honte de dire que non. C’est sur ma liste. Mon morceau préféré de Coldplay serait Don’t Panic. Les deux premiers albums resteront dans mon esprit comme des classiques.

- Que pensez-vous de notre projet «Push Zone» dont vous faites l’objet avec cette interview ?
C’est fantastique. C’est une belle manière à la fois de présenter de nouveaux artistes à une communauté de fans avertis qui n’ont probablement jamais entendu parler d’eux avant et également pour les artistes d’atteindre de nouveaux publics.

- Pour finir merci énormément d’avoir pris le temps de nous parler et de nous raconter votre histoire. Nous sommes heureux de vous avoir parmi nos nombreuses interviews et notre projet de présentation de nouveaux artistes aux fans francophones de Coldplay.
Merci de m’avoir choisi !


ENGLISH VERSION

He’s been on our radar for a few mounth. Well, what more can we really say about George Cosby. This is where interviews come in handy. We decided to catch up with the dulcet-toned performer to hear his take on this sudden rise to popularity. What we found out is that this London-based talent is incredibly humble, passionate about music and has a keen eye on the future.

Hi George, and thank you for accepting to talk to us.
- Firstly can you present yourself?
Of course, my name is George Cosby and I am a singer and writer based in South London, England. .

gc 2

- How and when did you start making music?
I was given my first guitar at 7 years old, a junior sized nylon string that I loved. It was nice to play and from there I started getting into music. It wasn’t until I was about 16 that I started to write my own songs as complete entities, needless to say it took some time before I began to produce half listenable tunes. However, I started to throw myself into performing to get a feel for it, push myself outside of a comfort zone and the more and more I experienced that the more enjoyable it was and then here we are.

- You have a special way of writing, where does the inspiration come from?
Thank you, yes it can come from anywhere. A small phrase I’ve read in a magazine, a novel or perhaps even just a conversation overheard. Generally everything starts with a lyrical concept and then I go from there. Having something lyrical that is grounded in a strong idea gives me a lot of satisfaction so as you can imagine it’s very sad to hear of the deaths of some many timeless artists as we have this year. Leonard Cohen for one was an artist who’s lyrics will make you go back endlessly to a song discovering new nuances you hadn’t heard before.

human touch ep- Let’s talk about your first EP called ‘Human Touch’, how and when did you make it? What’s the story behind this EP?
Human Touch was very much my first stab at creating an inter-related body of work. It was written a little while ago now after the breakup of a long-term relationship and that provided the basis for the concepts behind it.

- This EP has a variety of sound, is it wanted? Do you think the EP has reached the objectives set at the time of its creation?
That is definitely an aim I set out to achieve, to provide each song with its own character. It is something I will take forward when writing a whole record. I was pleased with the reception of the ep and it has provided me with a grounding from which to build so yeah very happy.

- Talking about you second EP ‘A Savage Kiss’, is it a following of ‘Human Touch’ or is it another story?
Yes this was a bit of an extension of the first. At the time I had a bunch of tracks that worked together and it felt a shame not to release them in some form. It perhaps showed a side lyrically 6 months on from when the first was written.

artworks 000177120771 v4wnwl t500x500

- The sound is similar to the first EP, but we can feel more facility in the interpretation. Would you say you grew up after ‘Human Touch?
Possibly. I would say I have definitely now and you will hear that on future releases. I think the beauty of writing is that you learn every day and hopefully with this you improve and challenge yourself. Saying that looking back on Human Touch I still am very proud of it. 

- ‘All Of Your Love’ is the song that supports the EP, with its writing and melody, can you talk about this song? What’s its story, what was the inspiration?
All of Your Love was centered on the feeling of ambition, desire and possibly even ego in relation to love. It was just something that crossed my mind at the time and I scribbled down a few lyrics and quite organically a song appeared. It’s nice when that happens.

- We can feel a need to tell something in your lyrics, is it a personal message, some experiences you lived?
It can be all of the above. At points you need to express something deeply personal and there is something quite cathartic in that and other times it may just be observations, stories or moments you have lived and want to capture. 

Your studio and live sound are really similar It is a result every artist aims, is it natural or you worked on it?
I’m not totally sure to be honest with you. I think it is important to have the capability to play it like the record but there is a beauty in being able to alter and add special moments for the audience. Live performances, to me, are a very special part of music and perhaps even the reason why I want to make records.

George Cosby Download page

- Media describe you as a Pop artist, who when listening, plunge the auditor in a sound universe close to King Krule and Bon Iver, where do you see yourself? 
Although it is still early days, the public will always want to compare and I totally understand that. I love music and take influences from many different areas but it’s not really something I have thought about too often to be honest. I hope and aim that with hard work I can tread a path to developing a sound can stand alone and represent me as an artist. 

- You’ve been chosen to collaborate with Burberry for the fashion week in London, how was it?
An amazing experience, they are a lovely group of people and very supportive of new music so I am delighted to have worked with them. 

- Do you have any project for the future? An album?
Yes I am working very hard towards an album and I hope there will be a number of new releases for 2017.

- What kind of music are you listening to?
A lot! I have been exploring both new music and going back through the ages to discover some real gems. Radiohead’s new album of course is one that is played constantly but also I am listening to a lot of motown records.

- Do you have a musical recommendation for our readers? What did you listen to this year?
I have really enjoyed Matt Maltease’s debut EP. Lovely piano based story telling. 

- Apart from music, what are your other interests?
All the arts definitely grab me. I grew up with an art gallery for a front room so art has always been an interest. Reading as well. I recently read a novel called The Night Circus which was fantastic.

- Have you ever been to a Coldplay concert? What is your favourite Coldplay song?
You know what I am ashamed to say I haven’t. It’s on the list! Favourite Coldplay song would be Don’t Panic. The first two albums will always remain in my mind as classics.

- What do you think about our PushZone project?
It’s fantastic. It’s a great way to both introduce an established fan base to new artists they may not have heard of and also for the artist to reach new audiences.

Thank you so much for having taken the time to talk to us and tell us your story. We wish you a lot of success and a long and great career. We are glad to count you in our numerous interviews to introduce new artists to the French speaking Coldplay fans.
Thank you for having me on it!

Dernière modification lemercredi, 16 novembre 2016 08:59
Plus dans cette catégorie : « Push Zone #23 Graham Candy

Connexion or S'enregistrer