GK Music State - шаблон joomla Новости
Connexion
 

Push Zone #1 Some Velvet Morning

Push Zone
#1 Some Velvet Morning

Site Web SVM - Page My Major Company - Facebook - Twitter - My Space - Soundcloud - Youtube

VERSION ANGLAISE/ENGLISH VERSION

SOME VELVET MORNING est un vrai groupe de rock british. La voix de Dave Gahan, les guitares de The Edge, la batterie de Ringo Starr, le tout produit avec la redoutable énergie brute de Joy Division et le son profond des Kaiser Chiefs et des Black Keys, telle est la recette du rock des Some Velvet Morning (SVM). Les riffs de guitare et l’énergie déployée parlent pour eux. Les trois garçons ont 30 ans et font de la musique depuis toujours. Ils ont donné des concerts partout à travers le monde et partagé la scène avec de nombreux artistes (The Yardbirds pour ne citer qu’eux).
SVM 201
Tout d’abord bonjour et merci d’avoir accepté de faire cette interview avec nous et d’être le groupe de lancement de notre projet «Push Zone». En premier lieu, pouvez-vous nous faire une petite présentation des 'Some Velvet Morning' ?
Nous sommes Desmond Lambert (Chant/Guitare), Gavin Lambert (Basse/Chant) et Rob Flanagan (Batterie).

- Racontez-nous vos débuts, comment vous vous êtes retrouvés à jouer de la musique et à quelle époque exactement ?
Gav: Nous nous sommes formés après une rencontre miraculeuse entre Des et Rob sur la Denmark Street à Londres en 2006. Nous jouions tout de même déjà depuis que nous étions enfants, avec Des et moi apprenant le piano à un âge particulièrement jeune. Drôlement, Rob utilisait des boîtes en carton et des cuillères en bois pour s'exercer quand il était petit.
 
– Pourquoi « Some Velvet Morning » qui est le titre de la fameuse chanson du duo Lee Hazlewood et Nancy Sinatra des années 60, aviez-vous d’autres options pour le nom, et si oui lesquelles ?
Gav: Oui, c'est vrai. Elle est à l'origine sur l'album 'Movin' With Nancy'. Bien sûr, demandez à n'importe quel membre d'un groupe et ils vont diront combien c'est difficile de trouver un nom de groupe. Nous nous sommes battus pendant longtemps avant que Rob ne suggère Some Velvet Morning – bien que nous nous sommes mis d'accord immédiatement sur celui-là.

Capture2– Question pour Gavin, tout le monde sait qu’un choriste a aussi une belle voix, ce qui est votre cas. Pourquoi n’êtes-vous pas le chanteur principal du groupe ?
Gav: Oh merci ! Nous discutons souvent d'éventuellement échanger les places de nos voix sur une ou deux chansons. Nous verrons peut-être ça sur le prochain album.

– Comment se sont déroulées l’écriture et la composition de vos premières chansons ? Qui de vous trois écrit les chansons dans le groupe ?
Des: Dans le groupe j'écris les chansons pour deux raisons. Premièrement, je dois les chanter donc c'est logique que je chante mes propres mots. Deuxièmement, Rob et Gav ne se préoccupent pas des paroles. Rob pense que tout tient à la batterie et Gavin pense que les gens n'écoutent que la basse.
 
– Maintenant parlez-nous de vos influences, on sait déjà que vous êtes fortement influencés par le groupe Coldplay.
Gav: Oui, Coldplay est certainement une grosse influence pour moi, bien que je dois admettre avoir été assez déçu par Mylo Xyloto – principalement car ils ont un batteur génial, Will, mais il semble avoir été extrêmement sous-utilisé ces derniers temps selon moi. Avec un peu de chance il le sera plus sur le prochain album.
Des et moi sommes aussi de grands fans de Depeche Mode et de l'ancien U2. Les deux sont beaucoup écoutés dans la camionnette de tournée. Rob pendant ce temps là est un maniac des Beatles. Quoi que vous vouliez savoir à propos des Beatles, demandez lui. Ça fait peur.

Silence 2BWill 2BKill 2BYou

– Parlez-nous de votre premier album 'Silence Will Kill You', d’où provient ce nom ?
Des:Le titre vient d'une chanson que nous avions écrite mais qui ne s'est jamais retrouvée sur le premier album. Je pense que le titre fonctionne sur différents plans. Sur le plan politique elle me rappelle le poème 'First They Came' de Martin Niemoller. Je pense aussi que ça fonctionne sur un plan personnel, à propos du besoin de chacun d'exprimer nos sentiments et nos émotions pour notre bien-être.
des– Desmond, durant mes recherches j’ai trouvé une interview où vous parlez de l’album et où vous dites “Le premier album nous a permis de trouver nos marques. Nous ne savions pas exactement où nous nous rendions, mais une chose était certaine : nous avions les chansons. Cependant, la question était de les mettre en forme – la production, les arrangements, l’esthétique du groupe.” ; On comprend par votre déclaration que vous n'aviez toujours pas trouvé vos marques, pouvez-vous nous expliquer cela?
Des: Avant que nous fassions 'Silence Will Kill You', nous flirtions avec différents styles. Nous avions déjà à apprendre lequel des sons que nous trois réunis pouvions faire, était celui que nous pouvions appeler 'le nôtre'. Certains groupes commencent avec un son et doivent trouver les chansons. Nous avions les chansons mais pas de son. 'Silence Will Kill You' représente la recherche et la création de notre son.

- Rik Simpson est un grand nom de la production musicale, vous a-t-il aidé à trouver vos marques et votre identité, qu’a-t-il apporté au groupe ?
Gav:C'était génial de travailler avec Rik – un vrai professionnel et un bosseur incroyable. Nous sommes très heureux qu'il soit si bien avec Coldplay.

– Travailler avec un tel producteur pour un premier album n’est pas rien, racontez-nous comment ça s’est fait, alors qu’on sait qu’il était en studio avec Coldplay la même année pour l’enregistrement de 'Viva La Vida or Death And All His Friends', quatrième album du groupe ??
Rob: Rik est venu vers Jo Beckett au Stephen Budd Management, qui était l'agent de Rik à cette époque. Jo s'est chargée de nous faire rencontrer différents producteurs et nous avons jouer en live pour certains d'entre eux sur plusieurs après-midis. Des personnes pour lesquelles nous avions joué, Rik est celui que nous avons le plus apprécié et heureusement le sentiment était partagé.
Silence 20Will 20Kill 20You 20Inner 20 281 29- Dans une interview Rik Simpson vous décrit comme l’un de ses trois meilleurs nouveaux groupes et il dit « Some Velvet Morning [est] déjà un classique et un groupe de rock avant-gardiste [composé] de trois éléments » ; un commentaire sur ça ?
Des: Nous nous sommes vraiment bien entendus avec Rik donc c'est sympa d'entendre ça.

– Dans les titres de vos chansons on ressent une sorte de désir de dénoncer et de révéler les choses. Prenons exemple avec votre premier album 'Silence Will Kill You' avec la chanson 'Propaganda' ou avec votre nouvel album 'Allies' et les chansons 'How To Start A Revolution' et 'Resistance' ; est-ce le cas ?
Des: En tant qu'auteur, lorsque quelque chose vous émeu, ça vous inspire. Avec ces chansons, il s'est avéré que j'ai été inspiré dans ces voies.
Some-Velvet-Morning- Parlez-nous de l’histoire de votre dernier album 'Allies', quelle est la base d’Allies et d’où vient ce nom ?
Des: 'Allies' était le titre de la dernière chanson que nous avons écrite et enregistrée pour l'album. Le titre semblait coller parfaitement à l'album dans son ensemble. L'album a été fait grâce à un financement participatif regroupant près de 400 personnes. Ils étaient nos 'Allies' (alliés) en rendant cela possible donc ce titre semblait être une bonne façon de les en remercier.
Dave 20Flanagan 20Shoot 203 20- 20Des 20Lambert0- Produire soit même son album est une grande et lourde décision, comment l'avez-vous prise et pourquoi ne pas retravailler avec Rik Simpson, Mike Pelanconi ou un autre producteur ?
Des: L'équipe est l’élément principal dans l'élaboration d'un album. Nous avons donc discuté pour voir si nous voulions une voix 'extérieure' intervenant pour aider le projet mais finalement nous avons décidé que, nous trois réunis, nous avions les compétences nécessaires pour faire l'album que nous voulions.

– Avec 'Allies' on ressent une grande énergie et un son plus 'Pop-Rock' que sur votre premier album ; comment avez-vous fait pour développer ça tout en restant dans le registre SVM ?
Des: Le son n'a pas été une décision consciente, il s'est juste développé naturellement suite à l'écriture de nouvelles chansons et à nos concerts dans plusieurs endroits du monde après la sortie de 'Silence Will Kill You'.

– Des projets pour la suite ou êtes-vous concentrés sur la promotion d’Allies ?
Gav: Oui, nous sommes actuellement occupés, en tournée pour 'Allies'. Cependant, on espère pouvoir nous retrouver en studio avant la fin de l'année pour commencer à travailler sur notre nouvel album.

– Comment vous êtes-vous retrouvés chez « My Major Company » qui est, rappelons-le, une maison de disques française ?
Rob: Ils nous ont en fait trouvés. Le groupe a fait le buzz grâce à notre demo de 'How To Start A Revolution' qui a été utilisée dans la bande annonce du film 'Kisk-Ass'. Jimmy Mikaoui était le découvreur de talents du label et il nous a fait signé pour le label.
logo mymajorcompany– Vous êtes actuellement en tournée pour la promotion d’Allies, avec notamment plusieurs dates en France ; vous décrivez-vous comme des amoureux de la France et du public français ? Et est-ce que la France est une étape importante pour vous, pour vous imposer en dehors de la Grande-Bretagne ?
Gav: Nous sommes des fans indéniables de la France et de son public. Nous sommes toujours impatients d'y venir et nous recevons toujours un accueil formidable lors de nos visites.

– Être proche des fans comme vous l’êtes est une nature chez vous ou une manœuvre de communication visant à acquérir le cœur des gens?
Des: Si les gens prennent le temps d'écouter notre musique et de venir à nos concerts, ça semble juste qu'on prenne le temps de les rencontrer et de leur parler. Heureusement, la plupart des gens que nous rencontrons via Some Velvet Morning sont des gens authentiques. Nous sommes très chanceux.

– Vous trouvez-vous des similitudes avec d’autres grands groupes tels que Coldplay ?
Rob: Je pense que dans l'écriture et la performance, chaque personne que tu aimes est une influence. Donc pour nous, une idée peut provenir de n'importe quoi dans notre collection de vinyles. De cette manière, Coldplay ont été une influence puisque nous avons leurs albums. Je pense que leur soucis du détail et leur utilisation de la mélodie sont des choses que nous partageons. Nous partageons aussi d'autres choses, je veux dire, Will Champion est un batteur exceptionnel ! (rires)

– Parlons Coldplay maintenant, avez-vous déjà assisté à un de leurs concerts ? Les avez-vous déjà rencontré en personne ? Et pouvez-vous aussi nous dire le titre de votre chanson préférée de Coldplay ?
Gav: Oui, je les ai vus en live à plusieurs occasions. Même si il semble toujours pleuvoir quand je suis là, pour une raison inexplicable!
Malheureusement, nous ne les avons pas rencontrés. Il y avait l'idée que Chris joue sur une de nos chansons il y a un moment de cela, néanmoins son calendrier chargé a fait que ça n'a pas pu être possible, ce qui est bien dommage .
Chanson préférée ? What If de X&Y, qui je trouve est un album vraiment sous-estimé. Beaucoup de très bonnes chansons. En fait ‘Twisted Logic’ est en train de tourner au moment où j'écris.  ‘Politik’ est probablement la chanson apogée de la discographie du groupe.

– Que pensez-vous de notre projet «Push Zone» dont vous faites l’objet avec cette interview ?
Rob: Je pense que c'est génial. Quand je suis devenu fan des Beatles et que j'ai acheté tous leurs albums, j'étais désireux de trouver des albums d'autres artistes avec des qualités similaires. Coldplay ont de grandes chansons et instrumentales, donc nous espérons que les gens qui les aiment vont aussi apprécier notre musique.

Pour finir merci énormément d’avoir pris le temps de nous parler et de nous raconter votre histoire, j’étais vraiment heureux de vous poser ces quelques questions. En mon nom et celui de toute l’équipe du site, je vous souhaite de la réussite et une longue et grande carrière. Nous sommes heureux de vous compter parmi nos nombreuses interviews à venir et que vous soyez le lancement de notre projet de présentation de nouveaux groupes aux fans francophones de Coldplay.
Rob: Merci Coldplay Corner.



ENGLISH VERSION

Some Velvet Morning, formed by the Lambert brothers from North London, are influenced as much by 80s synth-pop as the guitar melodies and counter-melodies of U2’s The Edge. “A lot of bands start out the art school way,” says Des, “with a certain purpose. We’re completely the opposite. We just started doing gigs, I could play guitar a bit, and that’s how we went on.”  The arrival of Rob, a dexterous and versatile sticks man proved to be a decisive moment for SVM. “I’m influenced by the classic drummers,” explains the Flanagan from Lincoln. “Ringo, Nick Mason and Mick Fleetwood... the great unsung heroes, so often underrated, but the parts they played on those records are unbelievably good.”  According to Des, Rob learned to play drums from The Beatles’ Abbey Road and tom-tom laden tracks such as “Come Together” - “that album’s in his DNA.”
SVM 201
To begin with, hello and thank you very much for having accepted to do this interview with us and also to be the very first band in our project «Push Zone». Firstly, can you present the band Some Velvet Morning ?
We are Desmond Lambert (Vocals-Guitar), Gavin Lambert (Bass Guitar-Vocals) and Rob Flanagan (Drums).

– One at a time, tell us about your debut, how did you each start doing music and when ?
Gav: We formed after a chance meeting between Des and Rob on London's Denmark Street back in 2006. We've all been playing since we were children, though, with Des and I learning piano from a particularly young age. Amusingly, Rob used cardboard boxes and wooden spoons to practise on when he was a child.

Why « Some Velvet Morning », which is the title of a 60's' duet by Nancy Sinatra & Lee Hazlewood ? Did you have other options, which one ?
Gav: Yes, that's right. It's from the album ‘Movin' With Nancy’ originally. Certainly, ask anyone in a band and they will tell you how tough it is to come up with a band name. We struggled for a long time before Rob suggested Some Velvet Morning – we agreed on it immediately, though.

Capture2This one is for Gavin, everybody knows a backing vocalist also have a good voice, which is true for you. Why aren't you the lead singer ?
Gav: Why thank you. We do often discuss about switching the lead on a song or two. Maybe we'll see on the next album.

– How were the writing and the composition of your first songs ? Which one in the band is writing the songs  ?
Des: In the band I write the lyrics for two reasons. Firstly, I have to sing them so it makes sense that I sing my own words. Secondly, Rob and Gav don't care about the lyrics. Rob thinks it's all about the drums and Gavin thinks people only listen to the bass.
 
– Now tell us about your influences, we already know Coldplay is one of them.
Gav: Yes, Coldplay is certainly a big influence of mine, although I have to admit to being rather disappointed with Mylo Xyloto – Mainly as they have a great drummer in Will, but he seems to be being massively underused currently in my opinion. Hopefully he'll be more utilised on the next album.
Des and I are also big fans of Depeche Mode and early U2. Both get a massive amount of play in the tour van. Rob meanwhile is a Beatles maniac. Anything you want to know about the Beatles, ask him. It's frightening.

Silence 2BWill 2BKill 2BYou

– Tell us about your first album 'Silence Will Kill You', where is this title from ?
Des:The title was from a song we had written that never made the first album. I think the title works on many levels. On a political level it reminds me Martin Niemoller's poem 'First They Came'. I also think it works on a personal level about one's need to express our feelings emotions for our wellbeing.
des– Desmond, during my research I found out something that you said about the album in an interview : « The first album allowed us to get our bearings. We didn't know exactly where we were going, but what we knew is that we had the songs. But we still had to get the format – the production, the arrangements, the band's aesthetics.» We understand by this that you didn't get your bearings yet, can you explain that?
Des: Before we made 'Silence Will Kill You' we were flirting with various genres. We had yet to learn what sound the three of us made that we could call 'ours'. Some bands start with a sound and need to find the songs. We had the songs but no sound. ‘Silence Will Kill You’ was about us finding and establishing our sound.

- Rik Simpson is a big name in the music industry, did he help you to find your bearings and your identity as a band ? What did he bring to the band ?
Gav:Rik was great to work with – a real professional and an incredibly hard worker. We're really pleased he's done so well with Coldplay.

– Working with such a producer for a first album is not nothing, how did it happen, as we know he was working with Coldplay the same year on their album 'Viva La Vida or Death And All His Friends'?
Rob: Rik came through Jo Beckett at Stephen Budd Management, who was Rik’s agent at the time.  Jo arranged for us to meet various producers and we played live for several of them over a few afternoons.  Of the people we played for, we liked Rik the best and thankfully the feeling was mutual.
Silence 20Will 20Kill 20You 20Inner 20 281 29- During an interview, Rik Simpson described you as one of his best new bands, saying « Some Velvet Morning (a classic yet forward thinking 3 piece rock band) ». Any reaction about that ?
Des: We got on really well with Rik so it's nice to hear that.

In the titles of your songs, we can feel the desire to denounce and reveal things. For instance, in your first album, with the song 'Propanganda' or with 'How To Start a Revolution' and 'Resistance' in your new album 'Allies'. Is it your aim?
Des: As a songwriter when something moves you it then inspires you. With those songs I just happen to have been inspired along those roads.
Some-Velvet-Morning- What's the story behind your album 'Allies' – which was released in France last month. Where is this title from ?
Des:'Allies' was the title of the last song that we wrote and recorded for the album. The title seemed perfect for the album as a whole. The album was made thanks to crowd funding from nearly 400 people. They were our 'Allies' in making it possible so the title seemed a nice way of us saying thank you.
Dave 20Flanagan 20Shoot 203 20- 20Des 20Lambert0- Produce your album on your own is a great and tough decision, how did you make this decision and why not working again with Rik Simpson, Mike Pelanconi or another producer ?
Des: Making a record is all about the team. So we did discuss if we wanted an 'outside' voice coming in to help the project but in the end we decided that between the three of us we had enough skills to make the record we wanted.

– With 'Allies', we can feel a great energy and a sound more 'Pop-Rock' than on your first album. How did you delevelop that in staying in the SVM register ?
Des: The sound hasn't been a conscious decision it has just naturally developed from us writing new songs and playing around the world since the release of ‘Silence Will Kill You’.

– Any plan for your future or are you focused on the promotion of Allies right now ?
Gav: Yes, we're currently busy touring ‘Allies’ at the moment. However, we hope to be able to get into the studio before the end of the year to start work on our new album.

– How did you find yourself with 'My Major Company', which is a french label ?
Rob: They actually found us.  There was a buzz about the band with our demo of ‘How To Start A Revolution’ being used in the film trailer for ‘Kick-Ass’.  Jimmy Mikaoui was the label’s UK A&R man and he signed us to the label.
logo mymajorcompany– You are touring at the moment for the promotion of your album Allies, including a few french dates especially. Would you describe yourself as France and french audience lovers ? Is France a great step for you to establish yourself outside the UK ?
Gav: We are undeniable fans of France and the French audiences. We always look forward to coming over and always receive an amazing reception when we visit.

– The fact that you are close to your fans, is it your nature or a communication strategy to get people's heart?
Des: If people take the time to listen to our music and come to our concerts, it only seems fair that we take time to meet and talk to them. Fortunately, most of the people we meet through Some Velvet Morning are genuine people. So we are lucky.

– Do you find there are similarities between you and some great bands like Coldplay ?
Rob: I think in writing and performing that everyone you like is an influence.  So for us, an idea can come from anything in our record collection.  In that way, Coldplay have been an influence as we have their albums.  I think their attention to detail and use of melody is one thing that we share.  We share other things too, I mean, Will Champion is a brilliant drummer! (Laughs).

– Let's talk about Coldplay now. Have you ever been to a Coldplay concert ? Have you met them ? Also, can you tell us which one of their songs is your personal favorite ?
Gav: Yep, I've seen them live on a few occasions. It always seems to rain when I'm there, though, for some inexplicable reason!
Sadly, we've not met them.  There was talk of Chris playing on one of our songs a while back, however his busy schedule meant that didn't happen, which was a shame.
Favourite song? What If from X&Y, which I feel is a massively underrated album of theirs.  So many great songs. In fact ‘ Twisted Logic’ is playing in the background as I write. ‘Politik’ is probably top song among the band overall.


– What do you think about our «Push Zone» project whose you are the subject with this interview ?
Rob: I think it’s great.  When I became a fan of The Beatles and had bought all their albums, I was keen to find records by other artists that had similar qualities.  Coldplay have great songs and musical parts, so we hope that people who like them, will also enjoy our music.

Finally, thank you so much for having taken the time to talk to us and tell us your story. I was very pleased to ask you these few questions. On behalf of the entire team, I wish you a lot of success and a long and great career. We are glad to count you in our numerous forthcoming interviews and that you are the lauch of our project to introduce new bands to the french speaking Coldplay fans.
Rob: Thank you Coldplay Corner.

Dernière modification levendredi, 08 décembre 2017 13:03
Plus dans cette catégorie : Push Zone #2 Corson »

Connexion or S'enregistrer