GK Music State - шаблон joomla Новости
Connexion
 

Interview Mila Fürstová

L'artiste Mila Fürstová nous raconte son travail avec Coldplay sur l'album Ghost Stories

Nous avons interviewé Mila Fürstová dans le cadre de sa collaboration et son rôle dans la création et confection de l'univers et des pochettes de l'album Ghost Stories.

Bonjour Mila, merci d'avoir accepté de répondre à nos questions.
- Tout d'abord, pouvez-vous vous présenter. Quand avez-vous commencé à créer et dessiner ? Quel a été le facteur déclenchant de votre carrière ?
J’ai grandi en Tchécoslovaquie et cela a définitivement eu un impact sur mon art. Tout voyage à l’extérieur du bloc communiste était pratiquement interdit. C’est cela je pense qui a rendu introvertie la mentalité de mon pays. C’est bien sûr une terrible violation de la liberté pour la génération de mes parents et grands-parents, toutefois j’ai été très chanceuse que ma famille m’ait donné une enfance pleine d’amour. Je n’étais pas consciente du système politique qui était au pouvoir et même des injustices auxquelles ma famille était confrontée.
Dans un système politique où les gens ressentent un manque de liberté, l’imagination, la tradition et les contes deviennent plus importants et je pense que l’exploration du monde intérieur plutôt que du monde extérieur a fait de moi une sorte de rêveuse et l’artiste que je suis maintenant.
La gravure est une extraordinaire et magnifique technique qui est négligée dans l’art contemporain. Cela permet de méditer, cela peut être imprévisible et nécessite un niveau d’humilité pour la comprendre… tout comme tout ce qui vaut la peine d'être compris
 
- Pouvez-vous décrire votre univers ? D'où vient l'inspiration ?
Quand j’ai commencé à étudier l’art, j’ai toujours travaillé très dur à chercher l’inspiration et mon propre langage. Au début je ressentais que je ne pourrais pas le faire, mais j’ai continué à travailler car l’art était ce que j’adorais faire. Un jour, quelqu’un en Grande Bretagne m’a dit qu’il avait visité la République Tchèque d’où je viens et qu’il pouvait voir que mon travail était « plutôt Tchèque ». Que ce soit vrai ou non, cela m’a fait me rendre compte que lorsque vous êtes un artiste, votre langage vous trouve si vous continuez à travailler avec passion et honnêteté.
Au cours de ma carrière il y a eu des moments où j’ai lutté pour trouver l’inspiration pour de nouveaux travaux, mais maintenant j’essaye juste de garder mes yeux ouverts et de recueillir de la matière visuelle qui m’attire, même si je n’en connais pas la raison. Je peux simplement découvrir la raison plus tard…parfois des années plus tard.
mila-furstova-etching-studio- Depuis combien de temps travaillez-vous avec Coldplay ? Comment vous êtes-vous retrouvé à travailler avec eux ?
J’ai été présentée au groupe par le cinquième membre Phil Harvey qui était déjà familier avec mon travail après qu’il l’ait découvert par hasard à Londres.
Ce projet particulier a pris près de deux ans et a été la plus fantastique et inspirante collaboration que je n’ai jamais faite.
mila-furstova-coldplay-qjel-09- Quelle relation avez-vous avec le groupe ?
Il y a certainement plus que des souvenirs qui ressortent  lorsque vous parlez de Ghost Stories.
Et Phil est une personne extrêmement importante dans le groupe, il est le visionnaire directeur artistique et un grand penseur et aussi le plus gentil des hommes que vous pouvez imaginer.  Je pense que Chris Martin a dit une fois que tout le monde a besoin d’un Phil dans sa vie.

J’ai toujours su que Coldplay étaient des talentueux musiciens mais les rencontrer en personne a dépassé tout ce que j’imaginais.

-Avaient-ils une idée claire de ce qu'ils voulaient ou étiez-vous libre d'interpréter les choses à votre manière et faisait-il leurs choix ensuite ?
Au départ, j’ai travaillé sur Ghost Stories avec Phil, nous avons parlé en détail sur différentes directions. Puis j’ai rencontré Chris et il m’a dit ce qu’était sa vision de l’album.
Pour être honnête, au début j’ai eu du mal à dessiner quoique ce soit qui pourrait paraître juste.  Nous nous sommes tous rendus compte que nous avions juste à connaitre la façon de penser de chacun. Phil a fait en sorte qu’un grand nombre de mes œuvres soient affichées dans les studios d’enregistrement de Coldplay à Londres, comme ça les membres du groupe avaient le temps de les regarder et de choisir les aspects qu’ils aimaient.
Pour faire court car c’est une longue histoire, Chris a été très attiré par mon œuvre Blue Dream III et les ailes que j’avais dessinées dessus. C’est lui qui a vu que si l’on repositionne les ailes on peut les voir comme un cœur brisé.  Et ce fut le moment le plus décisif de toute cette histoire.
mila-furstova-coldplay-qjel-10 mila-furstova-coldplay-qjel-11

- Quelle méthode avez-vous utilisé pour créer ces œuvres ? Comment vous immergiez-vous dans ce monde ?
J'ai créé toutes les œuvres de Ghost Stories avec le concept de la gravure à l'eau-forte.
La gravure à l'eau-forte est une magnifique et extraordinaire technique qui est plutôt négligée en art contemporain. Elle permet l'expression de la pensée méditative, ce qui peut être assez imprévisible et requiert un certain niveau d'humilité afin de la comprendre... tout comme tout ce qui vaut la peine d'être compris.
La gravure à l'eau-forte est une technique ancienne, premièrement développée au 15e siècle. Lorsque que je réalise une gravure, je travaille sur une plaque de zinc que je fais chauffer avant de la recouvrir d'une fine couche d'une cire spécialement adaptée. Une fois que la température de la plaque a baissé, je fume la couche de cire à l'aide d'une bougie afin d'obtenir une surface noire. Lorsque cela est fait, la plaque est fin prête pour le dessin. Je dessine dessus en grattant délicatement la cire noircie munie d'une fine aiguille, exposant ainsi la plaque argentée en dessous.
Toutes les lignes ainsi dessinées sont ensuite gravées en submergeant la totalité de la plaque dans un bain de solution d'acide.
Une fois que la plaque est gravée, je la retire de l'acide et je nettoie la cire avec du white spirit.
A ce moment-là, je prends la plaque et je presse différentes encres colorées dans les lignes gravées et lisse la surface avec du tissu pour atteindre la tonalité que je désire. Finalement, je mets la plaque dans une presse à gravure et je la recouvre de papier humidifié, après qu'elle soit passée dedans une impression est faite... et c'est ce qu'est la gravure à l'eau-forte.
 
- Le groupe était-il exigeant avec vous ? Est-ce que cela représentait une sorte de défi pour vous ?
Le groupe m'a donné accès à toutes les chansons présentes sur le nouvel album qui étaient alors tenues dans le plus grand secret et Chris m'a dit qu'il tenait à ce que j'ai une liberté totale dans ce que je dessinais.
Seul un vrai artiste peut accorder cela car ils savent que pour faire de l'art authentique il faut qu'il y ait une totale honnêteté, l'artiste doit ressentir de manière profonde ce qu'ils disent. C'était un très beau geste car j'ai senti qu'ils m'avaient ouvert une porte sur eux-mêmes.
A partir de ce jour, j'ai écouté Ghost Stories tous les jours et je tombais amoureuse de la musique et des paroles et j'ai ainsi simplement laissé les images découler sur ma plaque de gravure. Je n'ai pas fait de croquis... j'ai simplement dessiné ce que je ressentais être juste.
mila-furstova-coldplay-qjel-03 mila-furstova-coldplay-qjel-04 mila-furstova-coldplay-qjel-06

- La prochaine exposition d'Album Artists (où l'on peut voir et acheter les œuvres de Ghost Stories au profit de Kids Company) a lieu en décembre, pouvez-vous nous parler des préparatifs.
Oui, nous sommes en train de préparer une exposition globale de mon travail sur Ghost Stories.
Après avoir dessiné les ailes pour la couverture de l’album, j’ai aussi fait des gravures pour trois singles. Il y a beaucoup de croquis pour cela et beaucoup de versions différentes  des gravures elles-mêmes. Avec cette exposition nous allons exposer publiquement pour la première fois ce qui a dû être gardé secret pendant deux ans de travail sur ce projet.
L’exposition s’ouvrira le 3 décembre et le groupe prévoit d’y assister. Elle sera ensuite ouverte au public du 4 au 7 décembre. C’est organisé par Album Artists dont le directeur Fraser Kee Scott est la première personne à avoir organisé une rencontre entre Coldplay et moi-même et qui a été mon agent sur ce projet.
Toutes les œuvres seront en vente et Coldplay et moi avons décidé que les recettes devraient aller à une œuvre qu’ils soutiennent : Kids Company. Si l’un de vos lecteurs est intéressé de voir l’exposition (ou d’acheter), il suffit de contacter Fraser par mail à cette adresse : www.albumartists.co.uk/.
ByTi0EECQAA8geG jpg-large0- Pouvez-vous nous parler de votre implication avec Kids Company, depuis quand soutenez-vous cette cause ?
J’ai souvent donné mon travail pour collecter des fonds pour des œuvres de charité et d’une certaine manière les associations caritatives qui aident les enfants sont chères à mon cœur.
Je crois fermement que chaque enfant mérite d’être aimé et Kids Company contribue à montrer aux enfants combien ils comptent et sont importants.
brox0-10- Quel est votre meilleur souvenir de cette collaboration avec Coldplay ?
Mon moment préféré a été juste avant le concert final de la tournée Ghost Stories où le groupe m’a invité à leur « câlin » d’avant concert. Nous nous sommes tous enlacés et Chris a dit combien il était reconnaissant d’avoir rencontré une artiste aussi inspirante que moi et m’a remercié pour tout ce que j’avais créé pour l’album. J’ai été très touchée et honorée par cette expérience.
DSC 0853- Etiez-vous une fan de Coldplay avant cette collaboration ? En êtes-vous devenue une ?
Je me suis toujours sentie très proche de ce que disent Coldplay dans leur musique, ils ont toujours résonné à mes côtés.
Mais maintenant… je pense que je dois dire qu’ils sont presque une partie de moi. Je n’ai jamais travaillé si étroitement avec quelqu’un avant. Je les ai laissé rentrer totalement dans mon art et ils ont fait la même chose avec moi. C’était un magnifique travail de confiance, de poésie et d’humanité.
 
- Quelle est votre chanson préférée de Ghost Stories ?
Elles changent en fonction de là où je suis dans mes pensées… « A Sky Full Of Stars » est celle que je ressens comme si je l’avais toujours connue…et la dernière « O » …à propos de la volée d’oiseaux…est tellement sublime et vraie qu’on dirait une prière qui me touche très profondément.
 
- Avez-vous eu l'occasion d'assister à un des concerts de la tournée Ghost Stories ? Etait-ce votre premier concert de Coldplay ?
Le groupe m’a invité à leur concert en juillet au Royal Albert Hall. Tout était comme dans un rêve. Leur performance était à couper le souffle et ils ont projeté mon art sur le plafond de la salle.  Je n’arrivais pas à croire que c’était réellement en train de se passer, d’autant plus que le Royal Albert Hall est l’endroit où j’ai eu mon diplôme du Royal College of Art des années avant…si vous m’aviez dit à ce moment-là ce qui allait arriver, je vous aurais dit que vous êtes fou  !

Merci pour vos réponses. Nous vous souhaitons bonne chance pour l'avenir et beaucoup de succès.

Dernière modification ledimanche, 06 décembre 2015 12:04

Connexion or S'enregistrer